Plein ecran

L’ancienne prison de Loos : une invitation au pillage ?

Mai
2014

Depuis sa fermeture en octobre 2011, la prison de Loos, qu’on aperçoit depuis l’A25, est « the place to be » pour les pillards en tout genre, rôdeurs, photographes, etc. Tout cela au nez et à la barbe d’une administration pénitentiaire impuissante. La maison d’arrêt et le centre de détention, les deux parties de la prison, ont ainsi été littéralement dépouillés, et des dossiers de détenus ont même disparu, en fumée. Reportage derrière les épais murs de brique, avant la démolition, dont la première phase débute à la fin du mois.

[…] Surtout, depuis octobre 2011, la prison a constitué un supermarché pour les voleurs. L’administration pénitentiaire n’a pas fait garder les lieux. Sauf les locaux des Équipes régionales d’intervention et de sécurité (ÉRIS) : après une tentative d’intrusion, alors que des armes lourdes étaient stockées là, l’administration pénitentiaire a été dans l’obligation de mettre en place du gardiennage de nuit.

Mais à l’intérieur de la prison, des kilos de cuivre ont été dérobés. Sur un mode quasi industriel. « En une nuit, tous les câbles électriques avaient été sectionnés, témoigne une source pénitentiaire. Une autre fois, toutes les portes des cellules du centre de détention avaient été ouvertes, pour récupérer le cuivre des lavabos. C’était hallucinant. » L’électricité a été coupée plusieurs fois sur tout le site, par les voleurs qui s’attaquaient directement au générateur.

Plus grave, dans le centre de détention, étaient restées des fiches comportant des renseignements très personnels sur les détenus : leurs noms et le type d’infractions pour lequel ils étaient incarcérés, ainsi que la commune où ils résident, avec leur photo. Un incendie s’est déclaré il y a plusieurs mois à l’endroit même où ces fiches étaient stockées. Elles sont parties en fumée, alors que ces renseignements doivent légalement être conservés. […]

Lors de notre visite, nous avons vu des photocopieuses, des machines à laver ou des téléphones. Dans un espace couvert de graffitis colorés, où flotte une ambiance paisible, presque comme sur un site religieux. Un site d’où les fidèles repartent rarement les mains vides, aux frais de la pénitentiaire, donc du contribuable.

[…]

Qu’adviendra-t-il du camp de Roms ? […] Une quarantaine de familles roms, de Bulgarie, Croatie et Macédoine, s’étaient installées sur le parking en avril 2013. Résultat d’un arrangement entre l’administration pénitentiaire, propriétaire du terrain, la préfecture et LMCU. « La Garde des Sceaux Christiane Taubira avait donné son accord », précise Alain Jégo, directeur interrégional de la pénitentiaire. […]

 

Clip de rap tourné en partie dans la prison de Loos

 

La Voix du Nord

Européennes: Valls attaque de nouveau l’extrême droite, «qui prépare la ruine»
Jacques Attali : «Le Front National reste un parti qui accueille avec sympathie tous les racistes et tous les ennemis de la démocratie»

Commentaires

Accueil
Menu