Plein ecran

36.000 immigrés ont débarqué en Italie depuis janvier. Près de 1000% d’augmentation par rapport à 2013 [maj]

Mai
2014

[Mise à jour 16 mai] Capture ci-dessous-  Lire en italien : L’indipendenza ou cliquer sur l’image

—————  ci-dessous article du 14 mai

[extraits] Des naufrages qui se multiplient, des actions de repérage qui s’intensifient et toujours un nombre de plus en plus élevé de migrants qui veulent changer de vie en Europe. L’Italie hausse le ton alors que depuis janvier 36.000 personnes ont débarqué sur ses côtes.

C’est devenu une habitude pour les gardes côtes italiens, récupérer les migrants au large, ceux qui tentent de traverser la mer Méditerranée au péril de leurs vies le plus souvent dans des embarcations de fortune. Alors qu’en début de semaine un nouveau drame a fait au moins 17 morts et des dizaines de disparus, les autorités italiennes ont exprimé leur ras le bol.

Le ministre italien de l’Intérieur, Angelino Alfano jette un pavé dans la mare. Las de voir débarquer chaque jour des dizaines de migrants venus d’Afrique ou du Proche Orient, il a menacé de laisser partir d’Italie, tous les demandeurs d’asile si l’Union européenne n’aidait pas Rome à gérer une situation devenue clairement intenable.

Pour le ministre de l’Intérieur, « soit l’Europe vient et met le drapeau européen sur l’opération, ou alors, une fois défini le statut des immigrés et vérifié qu’ils ont le droit à la protection internationale et veulent aller dans d’autres pays, nous les laisserons partir ».

(…) Du côté des pays africains d’où viennent la majeure partie des clandestins, les politiques de lutte contre le phénomène ne fonctionnent pas et les autorités sont souvent impuissantes face à la volonté de partir de certains migrants.

Afriqueinside.com

Clip de campagne FN pour la France Métropolitaine axé sur l'immigration.
Vols de cuivre : razzia à Castelsarrasin. 100000 euros de préjudice

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu