Plein ecran

«Mur des cons» : La présidente du Syndicat de la magistrature mise en examen

Mar
2014

Visée par douze plaintes de personnalités épinglées sur le « mur des cons » du Syndicat de la magistrature, sa présidente, Françoise Martres, a été mise en examen le 17 février dernier.

C’est dans le plus grand secret que les deux juges instruisant les plaintes — le groupe UMP à l’Assemblée, le journaliste Robert Ménard ou le général Schmitt figurent notamment parmi les plaignants — ont entendu la magistrate, visiblement excédée d’être convoquée pour ce dossier…

Interrogée à 11 heures, trois jours après le journaliste qui avait révélé l’affaire, Clément Weill-Raynal, la présidente du “SM” s’est vu signifier sa mise en examen une heure et demie plus tard. Silence radio sur cette décision dans les rangs de la magistrature…

Valeurs actuelles (Merci à florence1533)

Chaque immigrant coûterait 3000£ par an à la Grande-Bretagne
Le Havre (76) : un "jeune" suspecté d'une dizaine d'agressions sur des femmes enceintes

Commentaires

X
Accueil
Menu