Plein ecran

L’histoire de John Money, le psychologue à l’origine de la théorie du genre, et de l’enfant David Reimer (vidéo)

Jan
2014

Quelle que soit la méthode, ce contenu (au moins la page wikipédia associée qui est totalement neutre) est à diffuser le plus largement possible… Voici l’histoire de John Money, le psychologue à l’origine de la théorie du genre, et de ce qu’il a fait subir à l’enfant David Reimer. Notez qu’à l’époque déjà, il accusait ses détracteurs d’être »d’extrême droite » et « anti-féministes »

L’origine de la théorie du genre expliquée par Aldo Sterone :

John Money tel qu’il est défini sur wikipédia :

John Money, né en 1921 et mort en 2006, est un psychologue et sexologue néo-zélandais.
Il a fortement contribué à forger le terme anglophone « gender » dans son acception académique, à savoir les différences socialement construites entre hommes et femmes1.
Il fut critiqué pour l’opération chirurgicale de réattribution sexuelle réalisée sur David Reimer, alors âgé de 22 mois.
Au cours de sa carrière, Money propose et développe plusieurs théories auquel il associe une terminologie spécifique : l’identité de genre, les rôles de genre…
En 1972, Money présenta ses théories dans Man & Woman, Boy & Girl, ouvrage grand public de vulgarisation. Le livre prend comme point de départ le cas David Reimer

La ré-attribution sexuelle de David Reimer

En 1966, une circoncision ratée laissa Bruce Reimer, alors âgé de 8 mois, sans pénis. Sur la recommandation de Money, 14 mois plus tard, on décida de faire du bébé une fille : on procéda à une ablation des testicules et on rebaptisa Bruce Brenda. Money recommanda également un traitement hormonal lourd à base d’œstrogènes (ce qui fut fait) ainsi qu’une vaginoplastie à la puberté (ce qui ne fut pas fait). Money publia un nombre important d’articles affirmant que la réattribution était un succès. En 1997, Milton Diamond rapporta que la réattribution était au contraire un échec, que Reimer ne s’était jamais identifié comme femme ou comporté d’une manière typiquement féminine, qu’il avait changé de traitement hormonal pour prendre de la testostérone, et qu’il avait pris le nom de David à l’adolescence. Money fut accusé d’avoir falsifié ses recherches, mais ses défenseurs répondirent qu’il ne voyait Reimer qu’une fois par an durant toute la période de son implication sur ce cas, qu’il n’avait eu aucun contact avec la famille Reimer après 1978, et que durant ses visites annuelles, la famille avait menti à l’équipe du laboratoire sur les progrès de l’enfant. « Je me sentais comme Frankenstein, une création de laboratoire » déclara David à la presse. Dès l’âge de six ans. Money l’inonde ainsi de questions lancées en rafale: as-tu le goût de faire l’amour avec des garçons? Quelle est la différence entre un garçon et une fille? Aimes-tu ce que tu as entre les deux jambes? « C’était comme un lavage de cerveau » avouera plus tard David au journaliste John Colapinto, lequel écrira un livre dévoilant le pot-aux-roses, As Nature Made Him: The Boy who Was Raised as a Girl.
En 2000, David et son frère jumeau, Brian, déclarèrent que le Dr Money avait pris plusieurs clichés des jumeaux nus durant leur traitement et les forçait à simuler l’acte sexuel, croyant que cela les aiderait à bâtir leurs identités sexuelles respectives. En 2002, le frère jumeau de David fut trouvé mort des suites d’une overdose des médicaments qu’il prenait pour traiter sa schizophrénie. Le 5 mai 2004, peu après avoir rompu avec sa femme, David Reimer se donne la mort. Ses parents ont déclaré qu’ils croyaient que les méthodes de Money étaient responsables du décès de leurs deux fils.
Money déclara que la réaction des médias aux révélations était le fait de l’extrême droite et des mouvements anti-féministes.

Il déclara notamment que ses détracteurs croyaient que « la masculinité et la féminité étaient d’origine génétique, de sorte que la place des femmes devait être à la cuisine et au lit ». Cependant, les activistes intersexes ont aussi critiqué Money, déclarant que l’échec dissimulé du cas David Reimer avait conduit à la réattribution sexuelle traumatique de milliers d’enfants. D’après ses collègues, en privé, Money aurait été mortifié par le scandale, et personne ne devait l’évoquer en sa présence. Ses propres opinions se développèrent et changèrent au fil des ans.

 

Tolérance de la pédophilie
John Money joua un rôle dans les débats sur la chronophilie, incluant l’infantophilie, l’éphébophilie, et la pédophilie. Il affirmait que ni les chercheurs ni le public ne faisaient la distinction entre pédophilie affective et pédophilie sadique. Money croyait que la pédophilie affective se fondait sur l’amour et non sur le sexe. Son opinion était que la pédophilie affective était causée par un surplus d’amour parental qui devenait érotique, et n’était donc pas un trouble du comportement.
« Si j’étais témoin du cas d’un garçon âgé de 10 ou 11 ans intensément et érotiquement attiré par un homme d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années, et que la relation était totalement réciproque… alors je ne pourrais la qualifier de pathologique en aucune manière. » En revanche, il estimait que l’hétérosexualité était un autre exemple d’un concept sociétal, et donc, idéologique et superficiel. Il a été découvert que Money a écrit dans une revue hollandaise traitant de la pédophilie, Paidika

article complémentaire à relire : Allemagne : Prison pour des parents refusant la théorie du genre pour leurs enfants (vidéo)

Manuels scolaires : "On ne naît pas homme ou femme mais on le devient" (rediff)
Théorie du genre : une rumeur "vide" les écoles. Peillon réfute. Réplique de l'observatoire du genre (Maj n°3)

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X