Plein ecran

Saint-Lazare : neuf mois de prison pour l’agresseur du cheminot

Jan
2014

L’agresseur du cheminot de la gare Saint-Lazare est passé en comparution immédiate ce jeudi après-midi au palais de justice, à Paris. Poursuivi pour violences sur un agent SNCF, il a été condamné à 9 mois de prison dont six mois ferme, sans mandat de dépôt.

Mardi soir, à 21 heures, cet homme a agressé un conducteur de train qui prenait son service sur les quais banlieue.

Il lui a donné un violent coup de tête alors que le cheminot lui avait demandé d’éteindre sa cigarette.

Interpellé par les policiers de la Suje (la police ferroviaire de la SNCF), l’agresseur avait été placé en garde-à-vue où il avait reconnu les violences. Et il avait été déféré au parquet mercredi soir.

La SNCF et la victime, qui a eu des dents cassées et a écopé de trois jours d’ITT (incapacité totale de travail) ont porté plainte.

Mercredi à midi, pour marquer leur solidarité, les agents SNCF de la gare Saint-Lazare, s’étaient spontanément mis en grève, faisant valoir leur droit de retrait, paralysant le trafic et occasionnant une soirée de galère pour les usagers.

L’agresseur, 24 ans, originaire du Val-d’Oise, connu des services de police, avait été impliqué auparavant dans sept affaires dont une agression.

Le Parisien

L'Espagne envoie des espions en Syrie pour retrouver ses djihadistes (+ vidéo VO)
Musique : "Nouveau Parfum"

Commentaires

Accueil
Menu
X