Plein ecran

Licra: Homophobie et racisme anti-blanc

Déc
2013

La Licra a accepté d’ouvrir ses dossiers, révélant le racisme ordinaire ayant cours au travail, dans les cours d’école, sur Internet ou entre voisins. 

Extrait: « Nique ta mère, fils de pute. Bande de pédés, de tapettes. On vous encule, sales blancs« . En quelques mots, racisme anti-blanc et homophobie sont proférés, ce qui vaudra une plainte conjointe de la Licra et de la LGBT.

Les faits ont lieu à l’issue de la Gay Pride, place Bellecour, en 2013. Les deux victimes sont agressés par un groupe de huit personnes, comprenant aussi des filles. Des coups sont échangés, les policiers s’interposent. Les agresseurs, poursuivis en justice, devront verser 1000 euros de dédommagement, et 500 euros à chaque association. Ils ont fait appel, s’estimant eux-mêmes victimes de racisme.

Article complet sur LyonCapitale

 

Volgodrad : images terribles après un nouvel attentat dans un trolleybus (màj)
Terra Nova : Le think tank libéral du PS aux mains des financiers

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu