Plein ecran

Toulouse. Interpellé deux fois en un mois pour vols de portables, Samir ressort libre du tribunal

Août
2013

Interpellé deux fois, fin juillet puis mercredi, en flagrant délit, un jeune homme de 18 ans, accusé de multiples vols de portables est ressorti libre une nouvelle fois du tribunal.

Samir a comparu hier pour 22 vols à l’arraché commis depuis le 8 juillet, en plein jour, dans les rues du centre-ville de Toulouse. Cet habitant de Launaguet, qui opérait la plupart du temps à vélo, s’en prenait de préférence aux jeunes femmes, «car elles ont une résistance plus faible».

En bisbille avec ses parents, du fait de sa consommation de cannabis, il s’est retrouvé à la rue. « J’ai volé pour payer l’hôtel et pour manger. »

Et le président Vergnes de noter : « Vous n’avez jamais été condamné mais là, vous avez fait une grosse série. Vous n’avez fait que ça pendant pratiquement deux mois. »

Pour Me Patoureaux, l’avocate de la défense, «ces vols s’expliquent par le contexte familial un peu difficile.» Le procureur avait requis trois à quatre mois de prison avec sursis mise à l’épreuve. Samir, qui avait fait l’objet, en juillet, d’une procédure simplifiée, a été hier relaxé pour 12 faits mais condamné, pour les 10 autres, à trois mois de prison avec sursis mise à l’épreuve pendant deux ans.

La Dépêche

 

Coups de couteau : deux blessés dans une violente bagarre générale à Argelès-sur-Mer
"Les Etats-Unis bloquent la chaîne Russia Today"

Derniers articles

Commentaires

X