Plein ecran

Annecy : Une agression islamophobe ?

Août
2013

Le Parquet a fait savoir qu’une agression s’était produite dans la nuit de samedi à 3h30, dans les rues d’Annecy en Haute-Savoie (place aux Bois précisément). Un jeune couple, originaire du Doubs en vacances dans la cité, a été agressé par un skinhead suisse de 24 ans. Les victimes ont porté plainte auprès du commissariat et la scène a été filmée par des caméras de surveillance.

Pour le site musulman oumma, il s’agit à l’évidence d’une agression islamophobe :

L’été n’aura pas été plus clément que les autres saisons, et alors que chaque semaine a été émaillée d’actes anti-musulmans hautement répréhensibles, aucune région de France n’étant épargnée par ce véritable fléau, la nuit du 24 au 25 août restera à jamais cauchemardesque pour un couple musulman du Doubs, en vacances à Annecy. Comme l’a rapporté la Grande Mosquée de Lyon sur sa page officielle Facebook, ces vacanciers musulmans ont été apostrophés par un groupe de skinheads lesquels, fidèles à leur mode opératoire d’une brutalité inouïe, les ont d’abord agressés verbalement, les insultes racistes fusant, avant de les agresser physiquement.

oumma

Sur le site du Dauphine, la version est différente :

Dans le même temps, le Parquet insiste sur le fait que les insultes à caractère raciste ont fusé nettement après les coups et n’ont pas été prononcées par l’auteur des faits. Le caractère raciste n’a donc pas été retenu par la Justice. Le substitut du procureur ajoute : «L’Islam n’a rien à voir dans cette affaire».

Selon l’AFP, les images filmées par les caméras de surveillance montrent que des éléments d’un groupe d’individus (identifiés comme d’extrême droite) se mettent à l’écart. L’un d’entre eux frappe le jeune homme, un étudiant en médecine de 24 ans, pour des raisons inconnues. Il était accompagné d’une jeune femme de type méditerranéen. Cette dernière a d’ailleurs tenté de s’interposer. Elle a chuté au sol puis a été insultée par une personne du groupe mais qui n’était pas l’auteur des faits. Quant à l’agresseur présumé, après avoir été interpellé et placé en garde à vue, il devra comparaitre en octobre devant le tribunal correctionnel pour violences volontaires en état d’ivresse.

Dans un communiqué, le recteur de la Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane a fait savoir «qu’il condamnait cette nouvelle agression dont vient d’être, une fois de plus, victime une femme musulmane, et qui montre le climat d’islamophobie qu’entretiennent certaines mouvances nationalistes».

Le Dauphiné

Impôts : "minimum de hausse" en 2014 (Désir)
Toulouse : Des immigrés, dont des clandestins, s'opposent à leur expulsion d’un squat

Commentaires

Accueil
Menu