Plein ecran

Colombes (92) : Sofiane, multi-récidiviste, arrêté après l’agression ultra violente de 2 femmes

Août
2013

Addendum 28 août : Témoignage de la mère de Priscilla, une des victimes de Sofiane, qui a déposé plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.

—————————————————————–

Addendum 22.08.2013

Sofiane, une « grande gueule » qui agace les ha­bitants, lassés de l’entendre crier dans les allées. Saoul, il se montre agressif et brutal. Il provoque les pas­sants, les rackette, ou vole directement dans le supermarché de quartier. (…)

Il se vante de ses faits d’armes. Une longue liste de délits. Il est arrêté une première fois en 2003, à 16 ans, pour vol à la roulotte. Puis les années suivantes pour outrages à agent, trafics de stupéfiants, vols, menaces à la personne, violences volontaires, etc. Mais il reste muet sur deux arrestations pour agressions sexuelles, en 2004 et 2009. En mai dernier, il bénéficie d’un ré­gime de semi-liberté sous prétexte d’un stage.

La mère de Priscillia est au chevet de sa fille, toujours entre la vie et la mort. « Qu’on ne me parle pas de réinsertion, de prévention. On lui a donné toutes les chances, il ne les a jamais saisies. Il n’aurait jamais dû être dehors. Et ceux qui en sont respon­sables vont payer. »

Lire « Le Monstre de Colombes» sur le site du journal Paris Match

————————-

Addendum vidéo 13.08.2013 – JT France 2 – 20H

A 0’20: « Hué par ses anciens amis du quartier [….] Gros fils de p*** ! »

A 1’53: « Nous avons rencontré la mère d’une des victimes, sa fille est aujourd’hui toujours dans le coma… »

France 2

——————-

[…] Sofiane M., 26 ans, en semi-liberté depuis mai dernier, est aussi soupçonné d’un viol, qui a eu lieu trois quarts d’heure après la première agression.

Toujours à Colombes, dans une rue proche de la gare, une jeune femme de 21 ans a été abusée sous la menace d’un couteau. L’homme lui aurait ensuite volé son sac à main

L’enquête a été confiée à la PJ des Hauts-de-Seine qui, grâce aux images de vidéosurveillance de la Ville et de la RATP, a pu interpeller Sofiane M. lundi matin au domicile de sa mère à Colombes. […]

Le Figaro

——————–

l’auteur présumé était « connu très défavorablement des services de police pour de nombreux faits de violence, de vols et une agression sexuelle commise en juin 2009 et pour laquelle il avait déjà purgé sa peine ».

Pire, il purgeait au moment des faits une autre peine et bénéficiait d’un régime de semi-liberté depuis mai 2013. Condamné pour « conduite en état d’ivresse, conduite sans permis de conduire, recel, refus d’obtempérer, dégradation », il devait rentrer tous les soirs à la prison de la Santé, selon les informations de RTL qui ajoute que, le soir des faits, il serait rentré avec près de trois heures de retard sans que cela attise les soupçons des agents pénitentiaires.De son côté, Le Parisien affirme mardi que le suspect a été interpellé à son domicile. Seule certitude, la mère d’une des victimes a, pour sa part, déploré qu' »on ait laissé un homme au casier judiciaire extrêmement chargé et qui a prouvé sa dangerosité par le passé en liberté ». « Je suis outrée que la justice de mon pays fonctionne ainsi », a-t-elle ajouté.

Europe 1

——————–
Un jeune homme de 26 ans a été interpellé et placé en garde à vue lundi matin, soupçonné d’avoir agressé très violemment une femme à Colombes (Hauts-de-Seine) et d’en avoir violé une autre quelques dizaines de minutes plus tard.

Les faits remontent au 7 août. Vers 22h15, une jeune femme sort de la gare de Colombes pour regagner son domicile. Elle est au téléphone avec son compagnon lorsque ce dernier entend un cri. Inquiet, il prévient la police qui retrouve la victime gisant au sol, inconsciente. « Elle souffre de très sérieuses contusions à la tête, mais son pronostic vital ne semble plus engagé », a précisé le procureur de Nanterre, Robert Gelli.

Une quarantaine de minutes plus tard, une autre jeune femme, qui regagne également son domicile depuis la gare, se fait violer sous la menace d’un couteau. « L’homme est très défavorablement connu des services de police pour des vols, des faits de violence et d’agression sexuelle », ajoute M. Gelli.

(…) Le Parisien

États-Unis : Indemnité record d'une banque pour discrimination raciale
L'immigration qui touche l'Italie et le sud de l'Europe

Commentaires

Accueil
Menu
X