Plein ecran

« Quand vous regardez la courbe démographique, dans deux ou trois générations, toute la France ressemblera à Roubaix »

Août
2013

L’un des plus grands quotidiens américains, le New York Times, vient de se fendre d’un long article sur Roubaix et plus particulièrement sur l’intégration musulmane de la ville, en écho aux violences qui ont eu lieu à Trappes dernièrement.

L’auteur y loue notamment la liberté accordée aux musulmans pour vivre librement leur religion, sans toutefois l’imposer aux autres. Elle érige même la ville « en modèle pour les autres villes françaises ». Une attitude qui permet, selon elle, « de diminuer les tensions ethniques et sectaires que peuvent connaître d’autres villes. »

Une liberté de religion accordée par la Ville qui en fait un « symbole de l’immigration ». Un melting-pot plutôt réussi qui devrait s’imposer « d’ici deux ou trois générations partout en France », écrit Alissa J. Rubin qui cite Bertrand Moreau, à la communication de la mairie.

[…] Le bureau du maire a pris des mesures pour offrir une aide aux musulmans, notamment pour trouver des lieux de culte. Cela contraste avec l’approche de nombreuses communes françaises qui suivent strictement l’éthique laïque nationale. La ville compte six mosquées, dont une en construction, un nombre important pour une ville de moins de 100 000 habitants. La municipalité a aussi permis la nomination d’un aumônier musulman à l’hôpital et trois zones du cimetière sont dédiées aux musulmans, une rareté en France.

« Quand vous regardez la courbe démographique, dans deux ou trois générations, toute la France ressemblera à Roubaix », commente Bertrand Moreau, chargé de communication du maire. « Il y aura un melting-pot (ndlr : un mélange multiculturel) partout et Roubaix est un laboratoire » pour montrer comment les choses peuvent fonctionner.

La Voix du Nord

Commentaires

X