Plein ecran

Toulouse : Les Veilleurs attaqués par un groupe LGBT/antifas (MàJ vidéo)

Juil
2013

Vidéo prise vers la fin de la veillée (après 22h) :

Salon beige

Témoignage exclusif d’un lecteur de fdesouche (anonyme) (màj 2) :

« Tous les mercredis à 21h30 se tient la veillée pour la famille à Toulouse, au square de Gaulle près de la place du Capitole (plein centre-ville). A 21h30, arrivant, il semblait y avoir beaucoup plus de monde que d’habitude sur les bancs du square sans que cela m’éveille des soupçons. En revanche, il y avait huit ou neuf personnes assises habillées en noir et déguisées pour certaines, au look antifa.

Un peu après 21h30, les veilleurs étaient debout, et la responsable a commencé à mettre en place les bougies (dans des pots en verre) sur la nappe où était écrit « Veillée pour la famille ». C’est alors qu’un grand nombre de personnes installées sur les bancs du square de Gaulle, ainsi que lesdites huit ou neuf personnes, se sont levées, entonnant des slogans anti-catholiques (« contre l’homophobie, riposte radicale », « Jésus Christ car il jouit », « Au Vatican on viole les enfants », etc.) et cassant les pots en verre avec les bougies à coups de pieds, répandant des éclats de verre. Un antifa s’est emparé de la nappe avant qu’un veilleur ne lui la dispute. L’antifa disait que la nappe était homophobe.

Les veilleurs étaient une bonne vingtaine au moins, les antifas/LGBT une trentaine à peu près.

Les LGBT/antifas se sont montrés d’une grande agressivité, lançant des fumigènes puis des pétards, et s’avançant pour impressionner les veilleurs.

Je n’ai pas vu d’échanges de coups mais une veilleuse plutôt âgée par terre (sans voir vu le moment où elle a été mise à terre). Ils ont ensuite dépliés plusieurs drapeaux LGBT frappés du logo de l’Action antifasciste. Une vingtaine de minutes après, cinq policiers ont fini par arriver, d’un pas tranquille. Trois se sont positionnés pour observer la scène tandis que deux demandaient des cigarettes à des fumeurs assis avant de rejoindre leurs collègues.

Les veilleurs sont restés imperturbables, debout, en face des LGBT, entonnant leurs chants habituels (chants scouts), comme l’Espérance, chants que les LGBT/antifas prenaient ou feignaient de prendre pour des prières. Les LGBT/antifas continuaient pendant ce temps là à éructer leurs slogans, entrecoupés de l’Internationale, sous l’oeil des cinq policiers à l’écart. »

 

Commentaires

Accueil
X