Plein ecran

Sécurité Sociale : Éric Brunet diffuse une chanson controversée sur RMC (màj : Sauve qui peut !)

Juil
2013

Au lendemain de notre article, Eric Brunet dans une bien curieuse formulation tient à faire savoir qu’il ne cautionne « ni le racisme ni l’antisémitisme, ni les amalgames douteux de cette nature, ni les différentiations religieuses ».

J’ai appris ce matin que c’était un chanteur nationaliste – Eric Brunet

Quel type d’amalgame Eric Brunet pratique-t-il en liant nationalisme et racisme ? sa soumission sur le champ (d’honneur), face à la doxa médiatique l’éloigne de plus en plus des réactionnaires auxquels il prétend appartenir. N’était-il pas reçu sur Radio Courtoisie le 12 juillet dernier dans le Libre journal des idées politiques pour la promotion de son livre « Sauve qui peut ! » ?

RMC Carrément Brunet 16/07/2013

___________________________________

15/07/2013

Dans l’émission « Carrément Brunet » du 4 juin dernier, consacrée à la Sécurité Sociale, le journaliste Éric Brunet n’a pas hésité à utiliser, en illustration sonore, une chanson du Docteur Merlin associant sans équivoque immigration et déficit de la Sécu, intitulée « Y’a bon la Sécu patron ».

Probablement embarrassé par cette bourde en direct, le morceau a depuis été supprimé pour la rediffusion disponible en postcast. Fort heureusement l’un de nos lecteurs l’a récupéré. A noter que Gérard Bapt, député socialiste de la 2ème circonscription de Haute-Garonne, rapporteur du budget de la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale, était présent lors de cette émission.

Suite et commentaires sur Fortune