Villeneuve-sur-Lot : Face au FN, l’indifférence des électeurs de gauche

Juil
2013

A peine un électeur de gauche sur quatre a suivi l’appel au «front républicain» en votant pour le candidat UMP contre le Front national, dimanche 23 juin, lors du second tour de l’élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Tel est le principal enseignement d’une étude inédite réalisée par Le Monde et l’IFOP à partir de l’analyse systématique des résultats de 149 bureaux de vote, représentant 37 143 votants au second tour.

Dans la section PS locale, secouée par l’affaire Cahuzac, beaucoup n’ont pas donné leurs suffrages au candidat UMP. «Le front républicain, c’est du pipeau, on n’est plus aux ordres», explique un militant souhaitant rester anonyme, qui avoue à demi-mots avoir voté pour le candidat FN, «pour donner un coup de semonce. Mais si Jérôme s’était présenté, il aurait été élu, ici tout le monde le porte au ciel».

La progression du FN entre les deux tours ne peut s’expliquer que par le report d’une partie non négligeable des électeurs de gauche vers le candidat frontiste. Selon les calculs du Monde et de l’IFOP, environ 15 % d’entre eux ont donné leur vote à M. Bousquet-Cassagne, contre 23 % pour M. Costes. […]

Le Monde