Répression des manifestations : le Conseil de l’Europe tance la France et la Turquie pour « recours excessif à la force »

(…) l’assemblée appelle les Etats « à mener des enquêtes diligentes concernant le recours excessif ou disproportionné à la force par des membres des forces de l’ordre » et « à élaborer des directives claires relatives à l’usage de gaz lacrymogène (gaz poivre) », à proscrire « dans des espaces confinés ».

L’action des forces de l’ordre a été proportionnée – Najat Vallaud-Belkacem

Interrogée sur la mention de la France dans le texte de l’APCE, la ministre française des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a estimé qu’elle résultait d’ »un jeu politique » visant à « mettre sur le même plan un pays comme la France et un pays comme la Turquie ».

RTL

L’Assemblée parlementaire a épinglé un « recours excessif à la force » contre les manifestants opposés au mariage gay.

C’est une victoire pour les milliers de sympathisants de la Manif pour tous. L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) vient d’épingler la France pour ses «recours excessifs à la force» contre les opposants au mariage homosexuel. S’il s’agit seulement d’une mention – le texte visait surtout la Turquie où la répression policière des récentes manifestations a fait des milliers de blessés -, la nouvelle fait déjà le buzz et la joie de nombreux mouvements et particuliers ceux qui avaient défilé dans l’Hexagone ces derniers mois.

La référence à la France a été ajoutée par amendement, à la demande de députés du Parti populaire européen (PPE). Dans le texte, les représentants des Parlements des 47 pays membres du Conseil de l’Europe demandent aux autorités de «veiller à ce que l’action de la police, si elle est nécessaire, reste proportionnée», dénonçant notamment le «recours aux gaz lacrymogènes à l’encontre de manifestants pacifiques». «Quatre personnes ont été blessées et plusieurs centaines ont été arrêtées», souligne-t-il. [...]

Le Figaro

____________________________________

LJ Daniel Hamiche 27/06/2013

Répression des manifestations : la France et la Turquie épinglées lors d’un débat d’urgence de l’assemblée du Conseil de l’Europe : 106 voix pour, 15 contre, 14 abstentions (Radio Courtoisie)

Grégor PUPPINCK, directeur général du European Centre for Law and Justice (ECLJ)

Large résolution condamnant la répression et la violation des engagements internationaux de la France


__________________________________

Manif pour Tous, Printemps français et Veilleurs au Conseil de l’Europe : Ludovine de la Rochère, Béatrice Bourges

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (59)