Plein ecran

Villeneuve-sur-Lot : Jean-Louis Costes (UMP) élu avec 53,76 % des suffrages

Juin
2013

Entre les deux tours, le candidat du FN a a gagné 7 095 voix.

Lors d’une conférence de presse à Amman, en Jordanie, où il était en déplacement dimanche, le président François Hollande a brièvement commenté la victoire du candidat UMP. « Nous aurons à tirer toutes les leçons de ce scrutin et du second tour et du premier tour« , a déclaré le chef de l’Etat.

 

La Monde

L’UMP Jean-Louis Costes est élu avec 53,76 % des suffrages (score définitif). Le Nouvel Obs

20 heures. Devant les journalistes, le candidat FN a reconnu sa défaite mais a parlé de « défaite au goût de victoire« . « C’est la fin du Front républicain » a estimé le candidat perdant qui s’est dit « seul contre tous » mais « animé par l’espérance« .

19h55. Dans la mairie de Villeneuve-sur-Lot, la candidate du Front de gauche éliminée au premier tour est venue chanter « Lily » de Pierre Perret, repris en coeur par une dizaine de ses partisans, afin de dénoncer la progression du Front National. La Dépêche

Luc Bronner , journaliste au Monde :

 

19h32. L’écart se creuse. Sur 132 bureaux : 53,08% pour Jean-Louis Costes contre 46,92% pour Etienne Bousquet-Cassagne.

19h15. Sur 112 bureaux de vote des 167 (les 2/3 des votants) l’UMP à 52,87%, le FN à 47,13%.

19h02. Sur 51 bureaux des 167 de la circonscription, 50,6% pour l’UMP, 49,4% pour le FN. 14,34% de votes blancs.

18h57. Un score très serré. Sur 47 bureaux de vote dépouillés, le candidat FN obtient 49,46% des voix et Jean-Louis Costes 50,54%.La Dépêche

Addendum : A 16 heures, le taux de participation relevé à Villeneuve est de près de 42%, contre 37% dimanche dernier à la même heure. Le Figaro

Benoît Dupuy, directeur de campagne du candidat PS malheureux de ces législatives Bernard Barral, a estimé au micro de BFM-TV que Jérôme Cahuzac voulait faire le jeu du FN. Le taux de participation à 14 heures à Villeneuve-sur-Lot est de 33,24% pour ce second tour de la législative partielle. A la même heure, il était de 30,76% dimanche dernier, pour le premier tour.

«Il avait dit que sans lui nous aurions le Front national. Je pense que de la même manière qu’il l’a fait contre Bernard Barral au premier tour de cette élection, il va agir pour que les gens favorisent le vote du Front national. Je pense qu’aujourd’hui c’est la démarche dans laquelle s’est inscrite Jérôme Cahuzac».

Et le directeur de campagne de préciser : «C’est mon sentiment, et j’ai ce sentiment-là parce que j’ai des éléments aujourd’hui, des témoignages qui me poussent à le croire». La Dépêche