Plein ecran

L’UE et le Maroc signent un partenariat pour gérer la migration et la «mobilité»

Juin
2013

La relation entre le Maroc et l’UE va s’étendre au domaine de la migration et de la mobilité des personnes grâce à la signature du Partenariat de mobilité UE-Maroc par la Commissaire européenne pour les affaires intérieures, Mme Cécilia Malmström, le Ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération et les Ministres chargés de la migration des neuf Etats participants à ce partenariat (Belgique, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède, Royaume-Uni).

« Entamer une coopération structurelle dans le domaine de la migration marque un tournant dans nos relations avec le Maroc. Nous faisons aujourd’hui un grand pas en avant », a indiqué Cecilia Malmström, la Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures.

Les partenariats pour la mobilité constituent un cadre flexible, juridiquement non contraignant, pour la bonne gestion de la circulation des personnes entre l’UE et un pays tiers.

Ils visent, grâce au dialogue et à une coopération concrète, à une gestion commune et responsable des flux migratoires dans l’intérêt de l’Union, de ses partenaires et des migrants eux-mêmes.

En 2012, 322 094 visas Schengen ont été délivrés par des consulats des Etats Schengen au Maroc. Le Maroc est le 7ème pays dans le monde où le plus grand nombre de visas Schengen est délivré.

L’Europe est de très loin la destination principale des Marocains résidant à l’étranger. En effet selon un rapport de la Fondation européenne pour la formation, en 2011, sur près de 3.5 millions de Marocains résidant à l’étranger (3 473 209 personnes), environ 2.9 millions de personnes (84%) vivent en Europe. 

lnt.ma

L'Europe veut la peau des champs de lavande
Gens du voyage à Toulouse : Un hangar clandestin de combats de coqs démantelé

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu