Une femme voilée porte plainte après une agression par deux « skins » à Argenteuil. Màj : Une femme voilée agressée reçue au ministère de l’Intérieur

Juin
2013

Addendum 20 juin : L’une des deux femmes voilées qui ont porté plainte pour des agressions a été reçue jeudi en compagnie de son mari au ministère de l’Intérieur où la seconde était représentée par son avocate. « Les deux victimes ont été invitées hier : celle qui a été agressée le 13 juin est venue avec son mari mais celle qui a été agressée le 20 mai n’a pas pu venir et a été représentée par son avocat », précise le ministère. Le cabinet du ministre a rappelé « la détermination des autorités à retrouver les auteurs de ces agressions extrêmement graves » et assuré les deux femmes que « tous les moyens d’enquête seront mis en oeuvre » pour cela.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a lui-même adressé une lettre aux deux femmes « pour leur apporter son soutien », a indiqué le ministère.

(…) Le Parisien

————————————————

Addendum 19/06/13 :

« Nous venons d’apprendre la perte de son bébé, par mamdame Leïla O. agressée par un groupe d’extrême droite radicale dans une rue d’Argenteuil. »
Youssef Boussoumah, membre du PIR

Addendum du 18/06/2013 :

La jeune femme enceinte et voilée victime d’une agression jeudi dernier à Argenteuil (Val-d’Oise) a perdu lundi le bébé qu’elle portait, a-t-on appris de sources concordantes. «Son mari m’a appelé cet après-midi. Elle a perdu son bébé», a indiqué à l’AFP l’avocat de la victime, Me Hosni Maati, disant ne pas vouloir plus communiquer sur l’affaire. «La famille est marquée par le drame», a-t-il ajouté. Contactée par l’AFP, une source proche du dossier a confirmé que la jeune femme, enceinte de quatre mois, avait perdu son bébé lundi. Cette source n’a pas précisé si cette fausse couche était une conséquence de l’agression. (…)

Libération

Addendum du 14/06/2013 :

A Argenteuil, reportage de Marine Chailloux de France Bleu 107.1

—————–

Un commissaire de police frappé par des jeunes :

Lors d’un rassemblement contre l’islamophobie lié à une agression d’une femme voilée le 20 mai dernier, de jeunes manifestants s’en sont pris cet après-midi, violemment, au commissaire d’Argenteuil, ainsi qu’à un autre responsable policier local.

Une trentaine de jeunes ont entouré les deux fonctionnaires de police et leur ont asséné coups de poing et coups de pied. Les policiers ont dû être exfiltrés dans la mairie. (…)

M6

Addendum :

La jeune femme a d’abord parlé de deux crânes rasés… avant d’évoquer un homme avec une mèche rouge, indiquait hier une source proche de l’enquête. Metro

L’un aurait eu le crâne rasée, l’autre une petite crête.

Le caractère raciste de l’agression n’est pour l’instant pas confirmée par la police qui a évoqué au départ une «tentative de vol de portable». [...]

Aussitôt une petite cinquantaine de personnes se sont réunie devant l’hôpital. «On ne va pas se laisser faire. C’est vos sœurs que l’on agresse. La prochaine fois qu’est-ce qu’ils feront ? Ils les violeront», a harangué un homme. Quelques habitants ont demandé des explications à Nicolas Bougeard, adjoint au maire chargé de «la tranquillité et de la police municipale». «Vous êtes des bonimenteurs qui cherchez juste à vous faire réélire», a lancé un habitant alors qu’un autre évoquait les 130 caméras de la municipalité. «Nous serons là à 15h30 vendredi pour écouter attentivement Monsieur Doucet», a promis en colère un autre homme alors qu’un rassemblement est prévu à cette heure-là dans le parc municipal. [...]

20 Minutes

_________________________________

 

 

 


_________________________________

Une jeune femme voilée a porté plainte jeudi 13 juin, disant avoir été violemment agressée dans la matinée à Argenteuil (Val-d’Oise) par deux « hommes au crâne rasé », a-t-on appris de sources concordantes. Les enquêteurs se montraient toutefois circonspects sur son récit qui présente des « incohérences », selon une source proche de l’enquête.

L’examen médical n’a toutefois pas permis de découvrir de traces de coups.

Cette plainte intervient près de trois semaines après l’agression d’une autre femme voilée dans une rue de la ville, et deux jours après des affrontements entre policiers et habitants de la commune à la suite d’un contrôle par la police d’une femme portant le voile intégral islamique.

La jeune femme de 21 ans a indiqué avoir été agressée jeudi vers 10 h 30 par deux « hommes au crâne rasé », alors qu’elle sortait d’un laboratoire médical où elle venait de retirer des résultats d’examen, ont indiqué des sources policières. « Elle se trouvait avec son compagnon, a précisé le parquet de Pontoise. Les agresseurs lui auraient arraché son voile. Elle aurait ensuite reçu des coups et ils lui auraient coupé une mèche de cheveux. » [...]

Selon Abdallah Zekri, président de l’Observatoire contre l’islamophobie, les agresseurs, « deux skins dont l’un portait une mèche », ont alors pris la fuite, laissant la jeune femme « très choquée ». [...]

Le Monde

Relire aussi : Violents affrontements après le contrôle de police d’une femme voilée à Argenteuil : deux policiers blessés (12/06)