Plein ecran

Hollande au Lycée Buffon sur le thème de la Résistance : 93 interpellations de dangereux terroristes (Màj)

Mai
2013

Les heures les plus claires de notre histoire

________________________________________

Addendum 28.05.2013

Des opposants au mariage pour tous interpellés pour convenance personnelle du chef de l’État ?

« Nous allons poursuivre l’État pour voie de fait et/ou détention arbitraire et demander une indemnisation pour nos clients. Il n’y a en effet aucun fondement juridique à restreindre la liberté de quelqu’un sans motif », indiquent plusieurs avocats des personnes interpellées.
Le Point

Des mères de familles ont été embarquées alors qu’elles venaient chercher leurs enfants… qui resteront abandonnés à la sorties des classes ! Bilan : 93 interpellations, dont 1 prêtre, 1 femme enceinte, 1 aveugle et 8 mineurs ! Ils sont au commissariat du 18e à Paris : 01 53 09 24 70.
Le Salon Beige

Addendum 

Comme tout le monde, je vais être réprimé par la police politique du gouvernement


____________________



Addendum : Quatre-vingt-treize opposants au mariage homosexuel ont été interpellés et deux placés en garde à vue en marge d’une manifestation spontanée cette après-midi à proximité du lycée Buffon à Paris où s’était rendu François Hollande. La totalité des manifestants ont été interpellés pour manifestation non déclarée. Les identités de 91 d’entre eux ont été contrôlées et deux ont été placés en garde à vue pour port d’armes prohibées, selon une source policière. Le Figaro

« Les mots ont toujours un sens. Il faut leur donner leur signification », a commenté François Hollande, lundi 27 mai, en marge d’une cérémonie d’anniversaire du soixante-dizième anniversaire de la création du CNR (conseil national de la résistance), en référence au champ lexical utilisé par certains des plus radicaux opposants au mariage pour tous. Le Printemps français avait notamment appelé à la « résistance » contre la loi Taubira, dénonçant les partis « collabos ».

« La Résistance, c’était par rapport au nazisme, à l’occupation. La collaboration, c’était des Français qui étaient avec l’occupant. Et le fascisme, le nazisme, la dictature, c’est une époque qui heureusement est révolue », a expliqué le président. Il répondait, aux côtés de sept résistants, dont Daniel Cordier, aux questions des élèves du lycée Buffon de Paris.

Le président avait choisi ce lieu en hommage aux « cinq martyrs du lycée Buffon », des étudiants résistants, fusillés en 1943. C’est notamment de ce lycée qu’était parti, le 11 novembre 1940, une manifestation de lycéens, pour aller fleurir la tombe du soldat inconnu, une marche considérée comme l’un des premiers actes de résistance.

(…) Le Monde

Manif : Tous contre Monsanto le 25 mai (Màj vidéo)
Spécial Manif pour tous : "Un commando d'extrême droite a pris d'assaut le siège du PS"

Commentaires

Accueil
Menu
X