Plein ecran

80 élus de gauche exigent le retour en France d’un jeune Pakistanais expulsé. Visa de retour refusé pour trafic de migrants en 2011 (MàJ)

Juil
2013

Addendum 05.07.2013 :Beauvau rejette la demande de visa d’Ahmed Sohail, symbole des «expulsions arbitraires»

Vivant en France depuis l’âge de 16 ans et expulsé le 31 décembre 2012 à Karachi, ce Pakistanais de 23 ans est porté comme un cas emblématique par le tissu associatif et un collectif d’élus. Le ministère de l’Intérieur a découvert qu’il a été condamné en novembre 2011 en Allemagne pour trafic de migrants.

Selon des sources policières, les autorités ont en effet découvert après l’examen de son casier judiciaire européen qu’Ahmed Sohail a été condamné le 14 novembre 2011 par le tribunal d’instance d’Euskirchen, en Allemagne, pour un trafic de migrants dans le cadre d’une filière criminelle organisée. Après quatre mois de détention provisoire, du 4 juin au 14 novembre 2011, Ahmed Sohail a écopé de 18 mois de prison avec sursis pour avoir convoyé comme chauffeur des clandestins afghans à destination du Danemark. «Devant la gravité des faits, la place Beauvau ne pouvait que valider la recommandation du consulat, qui était de ne pas délivrer de visa», précisent les sources policières. […]

Le Figaro (Merci à antibarbare)

Des élus de gauche ont exigé mercredi 22 mai 2013, lors d’une conférence de presse à l’Hôtel de Ville de Paris, le retour en France d’un jeune Pakistanais, Ahmed Sohail, expulsé et dénoncent la politique d’immigration de Manuel Valls…

«Il faut faire revenir Ahmed. Non pas comme un passe-droit, mais comme le symbole d’une évolution de la politique d’immigration et des consciences», estime Richard Moyon, porte-parole de RESF. Il reconnaît que depuis un an et l’arrivée des socialistes au pouvoir, «la mobilisation est plus difficile qu’elle ne l’était avant sous Sarkozy».

C’est un «cas emblématique», estiment ces 77 élus locaux, députés ou sénateurs de gauche, qui publient ce mercredi une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Ils lui demandent ainsi de délivrer un Visa longue durée à un jeune Pakistanais de 23 ans, expulsé vers son pays d’origine le 1er janvier 2013. Le parcours d’Ahmed Sohail, jeune majeur, arrivé seul en 2004 en France à l’âge de 15 ans, est un «modèle d’intégration», selon les associations qui l’ont suivi.

Lorsqu’il est contrôlé en novembre 2012 dans le métro, il est sans ticket, sans papiers et en possession «d’une barrette de cannabis et d’un portable volé», selon le ministère de l’Intérieur. Libération 01 01 2013

Pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE) en 2006, il décroche en 2009 un CAP de plomberie puis une promesse d’embauche. Protégé durant sa scolarité par un titre de séjour étudiant, Ahmed dépose son dossier à la préfecture de Seine-Saint-Denis, accompagné de sa promesse d’embauche, pour obtenir une carte de séjour. Pendant un an, il restera sans réponse, jusqu’à ce que son potentiel futur employeur perde patience et prenne un autre employé. […]

20 minutes (Merci à acques51)



Cliquez pour accéder au site