Plein ecran

« Dominique Venner suscite toutes les attentions de la blogosphère d’extrême droite » (MàJ)

Mai
2013


L’extrême droite érige Dominique Venner en martyr

« Chevalier », « héros »… L’essayiste extrémiste qui s’est suicidé à Notre-Dame de Paris mercredi suscite toutes les attentions de la blogosphère d’extrême droite.

Venner, un héros pour l’extrême droite ? Tout le laisse croire. « Je suis choqué là vraiment, hier encore j’étais sur son blog à lire ses articles ! », « Quel grand homme ! », « Ce ‘kamikaze’ qui n’a voulu tuer que lui-même dans le but de marquer les seuls esprits et réveiller les Français de leur lâcheté […] force le respect » : voilà la teneur des commentaires que l’on peut lire sur le site identitaire Fdesouche, ou sur le site catholique traditionnaliste Salon Beige. […]

Breivik et Venner, même topo

Sur les sites très fréquentés de la blogosphère d’extrême-droite, son passage à l’acte est glorifié. Ni plus ni moins. « Nous considérons que ce ‘suicide’ est un sacrifice, mais encore faut-il avoir la fibre héroïque même sans être forcément un héros soi-même pour le percevoir », écrit « Louise Chantilly » parmi les 1.400 commentaires laissés sur Fdesouche. » […]

Le Nouvel Obs


Suicide à Notre-Dame : qui était Dominique… par lefigaro

Frigide Barjot, porte-parole de la Manif pour tous, a assuré que Dominique Venner, qui s’est suicidé hier en la cathédrale Notre-Dame à Paris, n’avait « rien à voir » avec son mouvement et qu’il s’agit d’un « acte personnel isolé ».

« Ce monsieur faisait partie d’un mouvement qui s’appelle le Printemps français, qui n’a rien à voir avec nous et que nous avons condamné il y a déjà fort longtemps », a-t-elle ajouté.

« C’est un acte personnel isolé, très violent, spectaculaire et très désespéré », a estimé Frigide Barjot. Il « n’était pas dans notre mouvance qui prône la vie » et « je ne connaissais pas ce monsieur qui appartient à l’extrême droite », a-t-elle insisté tout en assurant « prier pour son âme ». […]

Le Figaro

_______________________________

Radio Courtoisie – 21/05/13

Philippe Conrad, Bernard Lugan et Jean-Yves Le Gallou viennent de découvrir la lettre que leur avait laissée Dominique Venner

[audio:http://ns227996.ovh.net:8080/rcj/rest/media/play/f2590e80fc2f067fe520cef6d243ef7d.mp3]

 Le Printemps Français organise un hommage ce soir à 19h devant la cathédrale St Jean dans le Vieux Lyon.


Un premier hommage lui a été rendu hier sur le parvis de Notre-Dame :

——————-

Exclusif :  Dominique Venner explique son geste


[…] Puisse notre jeunesse française et européenne voir d’abord dans ton geste prométhéen, sacrilège, l’immense appel à la révolte radicale qu’il porte.

Pour mettre fin au grand remplacement, à la dormition européenne, à l’écrasement des valeurs familiales et des fondements de notre civilisation, le temps du grand soulèvement est venu.

J’ai entendu ton appel Dominique, et je ferai moi-même bientôt des choix forts.

Aymeric Chauprade, historien

« L’appel au combat en se flinguant n’a rien d’une évidence. »
Jean-Marie Le Pen

« S’il espérait que cela produise les mêmes effets que le Tunisien qui s’était immolé par le feu en 2011, j’ai peur pour lui que cette fois, l’on en reste à l’état de sidération. »
Alexis Corbières, FDG

« Je me sens le devoir d’agir tant que j’en ai encore la force. Je crois nécessaire de me sacrifier pour rompre la léthargie qui nous accable. Je choisis un lieu hautement symbolique.. que je respecte et j’admire. Mon geste incarne une éthique de la volonté. Je me donne la mort pour réveiller les consciences assoupies. Alors que je défends l’identité de tous les peuples chez eux, je m’insurge contre le crime visant au remplacement de nos populations. »
Dominique Venner


« C’est un drame humain » mais « c’est du grand n’importe quoi ! ».
Guillaume Peltier, UMP (BFMTV)



Dominique Venner sur l’identité française


 



Hommage à Dominique Venner à 19h devant Notre-Dame


L’homme s’est donné la mort devant l’autel de Notre-Dame, avec une arme à feu. La cathédrale a dû être évacuée de ses nombreux touristes. Il s’agirait d’un écrivain, Dominique Venner, âgé de 78 ans.

Le Matin

Dominique Venner avait publié un commentaire aujourd’hui même sur son site:

(…) Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay. Le « grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher. C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder. Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Le blog de Dominique Venner

Rue 89 : De l’islamophobie dans Science et Vie junior ? (Màj)
Philippe Béchade : « Il n'y aura aucune reprise au Japon »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu