Le Conseil constitutionnel valide le mariage gay. 1er mariage gay à Montpellier le 29 mai (MàJ)

Addendum 18 mai : La maire (PS) de Montpellier, Hélène Mandroux, célèbrera le premier mariage homosexuel en unissant Vincent Autin et son compagnon Bruno, le 29 mai à l’hôtel de ville.

«La loi sur le mariage homosexuel ayant été promulguée par François Hollande et publiée au Journal officiel, les bans peuvent être publiés et le mariage célébré dix jours plus tard», a-t-on expliqué au cabinet de Hélène Mandroux. Le Figaro

François Hollande a annoncé qu’il promulguerait la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe dès demain samedi.

Le Conseil constitutionnel a validé totalement ce vendredi la loi ouvrant le mariage et l’adoption à deux personnes de même sexe. [...] La haute juridiction a jugé que le mariage homosexuel était «un choix du législateur» et «n’était contraire à aucun principe constitutionnel». Même si «la législation républicaine antérieure à 1946 et les lois postérieures, ont» jusqu’à présent «regardé le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, cette règle n’intéresse ni les droits et libertés fondamentaux, ni la souveraineté nationale, ni l’organisation des pouvoirs publics» et «ne peut donc constituer un principe fondamental», a ajouté le Conseil dans sa décision. [...]

Libération (Merci à laurent17230)

__________________________

17 mai: journée internationale contre l’homophobie

Lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle c’est plus que jamais d’actualité en France après le débat musclé sur le mariage pour tous. Et c’est le but de la journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, baptisée IDAHO selon les initiales en anglais. Elle est célébrée dans une soixantaine de pays depuis 2005, tous les 17 mai.

[...] Euronews : Certaines critiques disent que la loi sur le mariage pour tous a profondement divisé le peuple français. Quelle est votre opinion ?

Najat Vallaud-Belkacem

“[...] qu’il y ait des clivages dans la société autour du mariage pour tous, au fond, cela n’a rien de bien surprenant. En revanche, ce qui me semble plus critiquable, c’est lorsqu’on essaye d’empêcher un gouvernement légitimement élu sur un programme connu de mettre en application ce dernier. Nous avons institutionellement et politiquement toute la légitimité pour mettre en œuvre ce changement. Tout cela est derrière nous, fort heureusement, ce débat n’a pas été facile mais le texte a été voté. Ça a été un très très beau moment, je crois que depuis que je suis là, c’est un des moments les plus heureux qu’on ait vécu parce qu’on a le sentiment de faire grandir la dévise de la République : Liberté, Egalité, Fraternité. On fait de la politique aussi pour ça”.

Euronews

Commentaires (255)