Plein ecran

Histoire : 885, les Danois à Paris, des Carolingiens aux Capétiens

Mai
2013

Auteur : monalisa

bâteau tapisserie bayeux
Détail de la tapisserie de Bayeux (XIe siècle).

Entre 885 et 886 les Danois assiégèrent Paris. Nous avons connaissance des péripéties grâce à un texte, extrait du livre Le siège de Paris par les Normands, écrit par un contemporain, Abbon qui fut moine à l’abbaye de Saint Germain des Près. Il s’agit d’une rédaction à posteriori, basé sur la mémoire de l’auteur mais corroboré par d’autres ainsi que par l’archéologie. Le siège a fait des ravages dans les faubourgs, les assiégeants n’ayant pu prendre la cité fortifiée défendue vaillamment par les Parisiens. L’empereur Charles le Gros montra sa faiblesse lors de ce siège, tant et si bien que cela fut annonciateur du début de la fin des Carolingiens, et l’occasion pour une autre dynastie, celle des Capétiens de préparer son avènement.

La ville est sauvée par la présence et les troupes d’Eudes, Comte de Paris, grand oncle d’Hugues Capet, soutenus par l’évêque Gozlin. Ces deux personnages sont emblématiques de la montée en puissance de l’aristocratie territoriale qui renversera les Carolingiens et imposa les Capétiens.

Suite et commentaires sur le blog Histoire.

La pile du futur est née, ultra-puissante et biodégradable
Manifestation : Le ministre Benoît Hamon met en garde Mélenchon, Vallaud-Belkacem et Désir raillent ses «vociférations» (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X