Affaire Merah : itinéraire d’un tueur (Màj Vidéo)

Gérard Longuet, ministre de la défense à l’époque, estimait alors que cette focalisation avait fait perdre « un temps considérable » aux enquêteurs…

Le documentaire

Bernard Squarcini, alors patron du renseignement recommandait lui d’interpeller les Merah dès le 18 mars, la veille du massacre de l’école juive.
Mais la police judiciaire ne l’aurait pas suivi, focalisée sur la piste de l’extrême-droite.


6/03/13
La diffusion, prévue ce soir à 20 h 45 sur France 3, pourrait être tout simplement annulée. Selon nos informations, des proches des victimes des tueries de Toulouse et Montauban ont engagé ce mercredi matin une procédure en référé visant à empêcher la diffusion du documentaire de l’émission «Pièces à conviction» consacrée à l’affaire Merah.

Lancée à l’initiative du frère du soldat Imad Ibn Ziaten, première des sept victimes du tueur à scooter, la procédure vise un passage du film dans lequel le scénario de l’assassinat du militaire est reconstitué à l’aide d’acteurs. L’audience programmée en urgence se tiendra en fin d’après-midi au tribunal de grande instance de Paris, soit quelques heures seulement avant la diffusion.

Le Parisien

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (159)