Il existe «un vrai rejet de l’islam dans la société française, un racisme structurel»

Le site saphirnews présente le livre de Nadia Henni-Moulaï, «Petit précis de l’islamophobie ordinaire». Préface de Marwan Muhammad, porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Pour l’auteure, l’ignorance n’est pas la seule cause de l’islamophobie. Il existe «un vrai rejet de l’islam dans la société française, un racisme structurel qui n’est pas seulement le fait de l’ignorance» ou de «l’islamo-bêtise» des «islamologues de comptoir».

17. C’est le nombre de nouvelles que compte le « Petit précis de l’islamophobie ordinaire », toutes aussi loufoques les unes que les autres tant les clichés véhiculés sur les musulmans par les « islamologues de comptoir » sont grotesques. Des chroniques réalistes de l’islamophobie ordinaire que Nadia Henni-Moulaï a décidé de recenser après qu’une amie lui eut conté une anecdote vécue liant islam et grippe A.

L’idée est simple : «Relever toutes les remarques que les musulmans, réels ou supposés, peuvent se prendre au quotidien dans le milieu professionnel ou même amical. Toutes ne relèvent pas du racisme mais ces remarques pernicieuses, qui prennent la tête, conduisent à la mise en place d’un climat délétère», nous explique l’auteure, journaliste de profession. […]

Nadia Moulaï n’hésite pas à faire un parallèle avec le Code de l’indigénat qui fut en vigueur en Algérie colonisée.

«Les indigènes pouvaient acquérir la nationalité française à partir du moment où ils mettaient de côté leur appartenance à l’islam. Une ligne de fracture s’est créée, on jugeait déjà que l’islam n’était pas compatible avec la France, créant des citoyens de seconde zone dans l’idée de la citoyenneté française», s’explique-t-elle. […]

saphirnews

Commentaires (168)