Véronique Genest vs Caron & Polony (MàJ vidéo + débat ORLM)

Addendum 12/03/13 : Débat mouvementé dans l’émission « On refait le monde » (RTL) avec Elisabeth Lévy et Anne-Sophie Mercier

Pour écouter, cliquer ICI

« Elle se déclare islamophobe, donc elle se déclare raciste ! »

Addendum 10/3/13 :

Ça s’appelle un suicide cathodique. Malgré toute l’antipathie que peut générer le format de l’émission On n’est pas couché, mêlant la franche rigolade avec le réquisitoire de journalistes-procureurs, Véronique Genest s’est surpassée samedi soir dans le degré zéro de la pensée. Rue89

« On n’est pas couché », France 2, 9 mars 2013

Sources des chiffres mis en doute par Aymeric Caron twittées cette nuit par V. Genest :
- Ventes de « Mein Kampf » dans les pays musulmans (1), (2), (3)
- Hindi Kouch


Addendum 8/3/13 : Invitée de « On n’est pas couché » samedi soir, Véronique Genest a très mal vécu l’enregistrement de l’émission de Laurent Ruquier hier soir.

« Je devais parler de mon engagement politique et des actions sur lesquelles j’ai l’intention de m’impliquer et, au lieu de ça, je me suis retrouvée devant une sorte de tribunal, a indiqué la comédienne à TVMag.  Aymeric Caron était très agressif et n’avait de cesse de me mettre en difficulté. Il n’a pas arrêté de m’attaquer pour dénoncer les prétendues positions extrémistes que j’aurais prises. J’ai vraiment eu l’impression d’être tombée dans un traquenard ».

Se disant « sonnée » à la sortie de l’enregistrement de l’émission, Véronique Genest regrette de ne pas avoir eu l’opportunité de se défendre « tant le combat était violent ». « C’était presque une mise à mort » explique la comédienne. « Mes premiers pas en politique ne sont pas évidents, mais je n’ai pas l’intention de renoncer » conclut-elle avant d’annoncer qu’elle allait « parler dans les heures qui viennent » à Laurent Ruquier, « quelqu’un de bien », pour comprendre ce qui s’est passé sur le plateau de l’émission.

Closer

___________________________________

Les circonscriptions de l’étranger ont l’air de plaire aux professionnels de la télé. Après Olivier Minne, qui avait voulu être sur un ticket socialiste aux Etats-Unis avant que les militants ne l’écartent lors d’une primaire , la comédienne Véronique Genest a confirmé son intention d’être elle aussi suppléante lors d’une élection législative partielle.

L’actrice devrait se présenter dans la 8e circonscription des Français établis hors de France (Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Chypre, Grèce, Turquie, Israël).

Véronique Genest sera la suppléante de Jonathan-Simon Sellem, un journaliste français installé en Israël. Une candidature inédite puisque cet homme de 30 ans ne s’était pas présenté en 2012. Selon la comédienne qui l’a indiqué sur Twitter, leur candidature se situera entre l’UMP et l’UDI. [...]

20 Minutes

(merci à Celtic power)

Commentaires (627)