Plein ecran

Syrie. Les Etats-Unis annoncent une aide de 60 millions de dollars à l’opposition et une «aide directe non létale» aux rebelles

Fév
2013

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, en marge d’une conférence internationale à Rome, a annoncé jeudi une aide supplémentaire de 60 millions de dollars à l’opposition politique syrienne et, pour la première fois, des aides directes non létales à la rébellion, sans franchir le pas de la livraison d’armes.

Lors de cette conférence de presse, le chef de la Coalition, Ahmed Moaz al-Khatib, a jugé irrecevable l’arguement de la présence de jihadistes pour refuser des armes aux rebelles.

«Beaucoup de gens, et surtout les médias, font plus attention à la longueur des barbes des combattants qu’à l’effusion du sang des enfants et les bombardements du régime», a déclaré M. al-Khatib. […]

Auparavant, les onze pays de la conférence des «Amis du peuple syrien» – Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Turquie, Egypte, Jordanie, Arabie saoudite, Qatar et Emirats arabes unis- avaient promis «plus de soutien politique et matériel à la Coalition (…) et à apporter plus d’aide concrète à l’intérieur de la Syrie». […]

Libération