Mohamed Mezerai : «Jusqu’à quand le profil d’un chef de l’Eglise européen et blanc sera-t-il valable ?»

Fév
2013

Pour Mohamed Mezerai, l’annonce de la démission du souverain pontife relance le débat de sa succession. Il s’interroge : «Et si le pape était noir ou latino-américain ?»

Est-ce que le monde est prêt,[…], à voir émerger les gens de couleurs à toutes les fonctions, y compris celle de Pape.

Et si cette année la fumait blanche nous annonçait un Pape noir ? Tout cela n’est pas improbable. Alors que l’on voit souvent dans le catholicisme romain une religion européenne, il n’est pas inutile de se souvenir que la fonction de Pape, le plus haut dignitaire de l’Église, a été occupée à trois reprises par des chrétiens originaires d’Afrique du nord.

Victor Ier était berbère, né dans l’actuelle Tunisie, il fut évêque de Rome et dirigea, à ce titre, l’Église romaine de 189 après J-C, et ce, durant une dizaine d’années. Melchiade, probablement né en Afrique du nord, fut Pape de 311 à 314 après J-C. Et Gélase Ier, également berbère, il fut Pape de 492 à 496 après J-C

Étonnant. Pas tant, il s’avère que de nombreuses populations berbères étaient chrétiennes et que le pourtour méditerranéen faisait partie de l’Empire romain. Après le Vième siècle et la chute de l’Empire romain, l’opportunité d’avoir des papes originaires d’Afrique ne s’est plus présentée. Les invasions vandales (*), puis arabes en Afrique du Nord, ont fait disparaître les derniers chrétiens berbères. Quant à l’Afrique noire, elle fut évangélisée par les catholiques essentiellement au XIXè siècle avec la colonisation européenne. […]

Les deux élections de Barack Obama, premier Président noir américain, ont déjà marqué l’Histoire. L’élection d’un Pape africain ou latino marquera-t-elle, à son tour, l’Histoire du catholicisme ? Réponse dans quelques semaines.

Le Bondy Blog

(*) Ndlr : Les Vandales étaient eux-mêmes chrétiens mais étaient adeptes du christianisme arien, considéré comme une hérésie par l’Eglise catholique. Après la chute du royaume vandale d’Afrique du Nord(429-534), le christianisme était encore florissant. La disparition du christianisme en Afrique du Nord est essentiellement due à la conquête musulmane de cette région.(wikipédia)