Quand Xavier Niel fait fouiller l’ordinateur d’un universitaire

Après les journalistes, le patron de Free s’en prend à un prof d’économie, auteur d’une étude qui lui déplaît. Avec des méthodes surprenantes…

En acquérant un tiers du capital du « Monde », on pouvait espérer que Xavier Niel, le patron de Free, coutumier des procès en diffamation, allait calmer ses ardeurs procédurières. Mais pas du tout ! Depuis qu’il a lancé son offre mobile à prix réduit, en janvier 2012, « Citizen Free » a recommencé à dégainer ses plaintes. Contre les journalistes, mais aussi contre… les universitaires !

Il est 7 heures du matin, le 17 décembre 2012, quand Bruno Deffains, professeur d’économie à l’université de Paris-II Panthéon-Assas, voit débarquer à son domicile de Nancy un huissier et un expert accompagnés de deux policiers. Durant deux heures, ces messieurs passent l’ordinateur de l’universitaire au crible et copient des e¬mails et des fichiers, qui ont été placés sous séquestre. Le professeur d’économie est sous le coup d’une action en justice pour dénigrement.

(…) Ne parvenant pas à obtenir les aveux de l’économiste, Free Mobile a demandé au tribunal de grande instance (TGI) de Paris d’avoir accès à son ordinateur en vue d’engager une procédure pour dénigrement. Ce que le juge, de manière fort surprenante, a accepté.

Dans cette affaire, il y a une double instrumentalisation de la justice, estime Me Thibault de Montbrial, avocat du défendeur. D’abord, il y a une tentative d’intimidation et d’isolement de Bruno Deffains, qui vise à limiter ses interventions dans le débat public. Et puis cette saisie informatique non contradictoire permet à Free de mettre la main sur des documents confidentiels concernant ses concurrents ! »

Lors de la visite surprise du 17 décembre, l’universitaire a observé que l’huissier et l’expert informaticien avaient saisi, dans le moteur de recherche de son ordinateur, des mots-clés qui avaient été expressément exclus par le juge des requêtes comme « Orange » ou « SFR ».

(…) Le Nouvel Obs

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (50)