En Côte d’Ivoire, des escrocs pourrissent le Net

Depuis plus de dix ans, des cyber-criminels ivoiriens sévissent sur la toile et extorquent des milliers d’euros à des internautes essentiellement européens et francophones. [...]

Hebergeur d'image

Le Nigéria et la Côte d’Ivoire sont les pays d’Afrique de l’Ouest où se concentrent ces fraudeurs. Ici, en 2011, 39 % des arnaques l’ont été à l’héritage, 21 % au love tchat (des sites de rencontre), 14 % à la loterie et 9 % par des spams sur les messageries électroniques, comme l’arnaque qui sévit en ce moment sur EDF. [...]

« Les jeunes considèrent malheureusement cette activité comme noble, remarque Yao N’cho, un hacker. Beaucoup veulent devenir des cyber-escrocs car ils gagnent de l’argent et ils ne vont pas en prison. Il leur suffit d’aller dans un cybercafé, de rencontrer un de ces hommes et ce dernier leur explique les techniques. »

Ouest France

Merci à anargyre

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (46)