Plein ecran

Une trentaine de catholiques traditionalistes devant la justice

Fév
2013

Vendredi matin, 34 personnes ont rendez-vous devant le tribunal correctionnel de Paris. Elle sont poursuivies pour avoir perturbé en octobre 2011 le déroulement d’une pièce au Théâtre de la Ville, à Paris, qu’elles jugeaient blasphématoire.

La pièce du dramaturge italien Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du fils de Dieu, était déjà annoncée comme explosive. Elle suscitera aussi des manifestations à Rennes, tandis qu’à Toulouse c’est la pièce Golgota Picnic qui sera la cible de ces fidèles.

Mais en cette soirée du 20 octobre 2011, 34 personnes décident de se faire entendre bruyamment sur la scène du Théâtre de la Ville à Paris. En pleine représentation, elles déploient une banderole sur laquelle on peut lire : « Christianophobie, ça suffit. » Ces fidèles passeront ensuite de longues minutes agenouillés sur scène, en pleine prière, sous les sifflets du public, avant d’être évacués par la police. Les jours suivants, d’autres représentations seront ainsi perturbées.

Les profils des 34 prévenus sont variés.

(…) France info