Gollnisch montre ses fesses (MàJ)

01/02/13 : Addendum vidéo

Hors caméra, l’élu frontiste a joint le geste aux paroles de sa collègue Liliane Boury, qui a dénoncé les subventions versées par la région à un site de téléchargement musical. Cette dernière s’est lancée dans la lecture des paroles d’une chanson du groupe Brice et sa pute, hébergée par le site. « Pénis », « tronche à cul », « torchecul », « nique ta mère » ou encore « pute » : des paroles « perverses » et « dégueulasses », synonymes de la « décadence culturelle » de la politique régionale, selon l’élue FN. C’est pendant cette lecture d’une série de gros mots que Bruno Gollnisch a exposé son postérieur à ses collègues. « Oh, Bruno ! » a réagi Liliane Boury, effarouchée par l’attitude de son collègue frontiste.

France TV

31/01/13

Le geste a surpris tout le monde. Lors d’une interruption de séance du Conseil régional de Rhône-Alpes cet après-midi, le conseiller régional FN Bruno Gollnisch a montré ses fesses, selon le site Lyoncapitale.fr. [...]

«C’était un geste très bref, rabelaisien et énergique !», a confirmé Bruno Gollnisch au Parisien. «Je voulais montrer que je désapprouvais les décisions culturelles de la région, qui subventionne à hauteur de plusieurs dizaines de milliers d’euros des groupes musicaux qui parlent de sexe», explique-t-il, selon le site.

Le Figaro

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (149)