Canada : le Mois de l’Histoire des Noirs – revue de presse (màj)

Ajout du 18 février – mini revue de presse.

L’Assemblée nationale du Québec a proclamé en 2006 le mois de février comme Mois de l’histoire des Noirs dans le but de sensibiliser la population à la contribution de ces communautés à l’histoire du Québec, de favoriser l’inclusion et l’ouverture au pluralisme, et de renforcer le rapprochement interculturel entre tous les Québécois (source)

Le Premier ministre Stephen Harper a déclaré : « Chaque année, nous profitons de cette période pour rendre hommage aux nombreuses réalisations et contributions des gens d’origine africaine et antillaise, qui ont tant fait tout au long de notre histoire commune pour que le Canada devienne le pays que nous connaissons aujourd’hui, soit un pays libre, prospère et diversifié sur le plan culturel. » (source)

La Banque TD est fière d’apporter son appui au Réseau d’artistes noirs et au Mois de l’histoire des Noirs, qui permet aux Québécois d’en connaître davantage sur l’importante contribution et les réalisations majeures des descendants africains qui vivent ici.

La Banque TD s’engage à soutenir toutes les communautés du Canada en prônant le multiculturalisme par une approche globale et intégratrice. (source)

• Le Mois de l’histoire des Noirs rappelle l’importance d’agir afin de favoriser l’épanouissement de l’ensemble des communautés qui contribuent à façonner l’identité montréalaise (source)

• (…) Un court-métrage de 12 minutes intitulé À ton vieux cul de nègre, met en scène un Congolais et un Belge qui trinquent à leur longue amitié. (source)

«C’est la quatrième fois que nous commémorons ce mois, a rappelé le président de l’association interculturelle et d’accueil des immigrants. Nous voulons montrer l’histoire des Noirs sous un angle positif et insister sur leur contribution à l’avancement de la société.» (source)

• «Il est temps qu’on se rencontre, que les gens viennent découvrir ce qu’ont à offrir les communautés noires. C’est un peu comme deux familles qui se disent: «Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu, il est temps que tu viennes à la maison!»», explique Angelo Cadet, co-porte-parole de l’évènement. (…)

« L’histoire des Noirs, c’est aussi l’histoire du Québec», ajoute son complice Didier Lucien. Et Ils invitent le public à venir «vérifier le Noir en eux» (Source)

Il y a des débats aux États-Unis sur la pertinence de ce mois commémoratif. Morgan Freeman a critiqué publiquement : « Je ne veux pas d’un Mois de l’histoire des Noirs. L’histoire des Noirs, c’est l’histoire américaine. » Freeman pense que le racisme perdurera tant que les gens s’identifieront par rapport à leur couleur de peau ou de race. (source)

—— ci dessous : article du 31 janvier 2013 ——


Le mois de l’histoire des Noirs est un mois commémoratif en l’honneur des populations noires qui ont dû vaincre l’esclavage pour gagner leurs droits civiques. Il est célébré en février aux États-Unis et au Canada.

Au Canada, ce mois est célébré depuis décembre 1995, quand la députée noire Jean Augustine a présenté une motion en ce sens. En 2002, Jean Chrétien l’a nommée secrétaire d’État sur le multiculturalisme.

Photo d’illustration tirée du site, rubrique « dans les écoles »

Site source

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires mis en avant (3)

  • « Le mois de l’histoire des Noirs est un mois commémoratif en l’honneur des populations noires qui ont dû vaincre l’esclavage pour gagner leurs droits civiques. »

    Ils n’ont rien vaincu du tout. Ce sont des Blancs qui ont tout fait, de Schoelcher à Lindon Johnson, en passant par Lincoln et quelques autres…

  • Il n’y a jamais eu d’esclaves noirs au Canada, le peuplement de la Nouvelle-France était soit celui des nations indiennes autochtones (qui étaient reconnues par un traité comme libres), soit des Français de souche de bonne moralité (entre autres les filles du Roy).

    C’est dans les colonies hollandaises, portugaises et anglaises qu’il y a eu dès l’origine la traite de noirs et l’esclavagisme.

  • C’est vrai que moi quand on me dit Canada j’imagine immédiatement les populations Noires qui en sont si représentatives.

Commentaires (73)