Todd/Le Pen ; le rire interdit

La boulette : il a rigolé. Invité de Mots Croisés sur France 2, Emmanuel Todd a ri à une remarque de Marine Le Pen. Choquant ? Pire : ce serait « un suicide en direct » pour le journaliste de Libé, Jean Quatremer, qui considère que Todd a ainsi affiché « sa complicité ». Vrai dérapage de Todd ou procès d’intention de Quatremer ? Le débat s’est poursuivi sur twitter entre Quatremer et le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel. Avec une question de fond : peut-on approuver les propositions économiques de Marine Le Pen, et condamner ses positions sur l’immigration ? [...]

Invité de Mots croisés lundi 28 janvier, l’historien démographe (reçu à de nombreuses reprises dans nos émissions et auteur d’un livre publié chez nous) a ri à une remarque de Marine Le Pen à propos de l’intervention militaire de la France au Mali. Interrogé sur l’importance de la construction d’une défense européenne, Le Pen a assuré que la France n’avait pas à s’excuser d’être partie seule au combat. « Est-ce que c’est un succès d’être ensemble ? Moi j’ai vu en Afghanistan, tout le monde y était. Excusez-moi, quand on regarde les résultats, ce n’était pas particulièrement brillant », a-t-elle ironisé. Et là, c’est le drame… [...]

Mais pour le correspondant de Libération à Bruxelles, Jean Quatremer, pas de doute : il s’agit d’un rire complice. Réagissant sur twitter, il  s’est dit choqué par cette attitude :

Hebergeur d'image

Ce n’est pas la première fois que Todd est accusé d’être sur la même ligne économique que le Front national. Todd a déclaré avant la campagne présidentielle que le Front national avait le « seul programme économique raisonnable ». [...]

Arrêt sur images

Merci à antibarbare

________________________________

Les extraits de l’émission :


Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (142)