Egypte : Place Tahrir ou Place du harcèlement sexuel ?

Jan
2013

Deux ans après la révolution en Egypte, le pays reste encore très secoué par des crises profondes d’ordre économique et social. Au lendemain du départ de Moubarak, la situation des femmes reste encore très précaire. Aujourd’hui victimes de harcèlements sexuels, d’attouchement et parfois même de viols à la Place Tahrir, elles lèvent la voix et font savoir leur calvaire. [...]

Hebergeur d'image

La journaliste Caroline Sinz, violée place Tahrir

En effet, l’emblématique Place Tahrir, symbole d’unité pour des milliers d’Egyptiens qui s’y réunissent pour réclamer de meilleures conditions de vie est en passe de devenir un véritable calvaire pour les femmes. De plus en plus exposées à des harcèlements sexuels et même des viols, elles décident de rompre le silence afin d’éviter que la fameuse Place Tahrir ne devienne « la Place du viol ».

Mardi, le groupe égyptien anti-harcèlement sexuel, OpAntiSH (Operation Anti-Sexual Harassment Group) a tiré la sonnette d’alarme et a dénoncé l’incapacité des partis révolutionnaires et politiques égyptiens à mener un combat digne pour protéger les femmes qui manifestent au niveau de la place. Il délivre un constat assez alarmant.

Selon le groupe, de nombreuses scènes de harcèlements sexuels ont été enregistrées à Tahrir le vendredi dernier et d’horribles crimes sexuels ont été commis sur des femmes au niveau de la place et aux alentours. Le groupe parle d’attaques sexuelles organisées et se dit prêt à se battre contre tout type de violence faite aux femmes. [...]

Afrik

Merci à Zatch