Plein ecran

Christian Millau interdit d’antenne sur Europe 1 pour «propos homophobes et racistes» (rediff)

07/08

27/01/13

Invité sur Europe 1 pour présenter son Dictionnaire d’un peu tout et n’importe quoi, Christian Millau Grand reporter, critique littéraire, satiriste, est aussi écrivain. Il a été informé au dernier moment que sa présence n’était plus souhaitée. Motif : un des animateurs de l’émission «Des clics et des clacs», Guy Birenbaum, prétend avoir trouvé dans cet ouvrage des «propos homophobes et racistes» dont des citations de Voltaire, Kant et marx.

Plus écoeurant encore, cette vanne : «Un ministre de la Culture est gay. Un adjudant -chef de la Légion, un pédé».

La censure, en général, est l’une des basses-oeuvres d’un pouvoir d’Etat. Plus rarement de ce que, faute d’une expression mieux appropriée, il me faut bien, dans ce cas précis, appeler un «journaliste». […]

«La nature n’a doté le Nègre d’Afrique d’aucun sentiment qui ne s’élève au dessus de la niaiserie» (E. Kant)

Mon Dictionnaire d’un peu tout et n’importe quoi révèle en effet l’aspect caché d’un personnage immonde, c’est à dire moi. J’aurais même dit un nazi si une bonne partie de ma famille maternelle, russe et juive, n’avait pas anticipé sa retraite dans les camps de la mort allemands ou au goulag de la Mer Blanche. […]

Homophobe ? […] je le confesse, j’ y vais fort quand j’écris : «Sergio Coronado, député EELV a informé l’univers, passionné, qu’ ‘il en est’ Et une chose lui fait souci : seuls 3 parlementaires sur 900 ont osé. C’est sûr que le compte n’y est pas (…) Il faudra aussi que les députés et sénateurs abonnés aux partouzes se fassent connaître ». Vite, vite , le Mrap ! Vite, vite, les tribunaux ! Je ne l’aurais pas volé après avoir lâché des horreurs pareilles. […]

Maintenant, le racisme… Alors, là, on a bien raison d‘empêcher cette ordure de Millau de s’exprimer au micro d’Europe 1 où, scandaleusement, on l’a laissé travailler pendant 27 ans de sa vie sans s’apercevoir de rien.

Voilà un type qui ose écrire en rigolant : «Nègre : mot interdit qu’il est prudent de prononcer seulement dans le noir». Puis de citer Pierre Desproges, le raciste hystérique bien connu : «Quand un Blanc dit qu’un Noir est con, on dit que le Blanc est raciste. Quand un Noir dit qu’un Blanc est con, on dit que le Blanc est con.» […]

Atlantico

Commentaires

X