Egypte : bâtiments officiels attaqués et échauffourées dans tout le pays. 7 morts (MàJ/vidéos)

L’Egypte est secouée vendredi par de nouvelles manifestation contre le pouvoir en place, à l’occasion du deuxième anniversaire de la chute d’Hosni Moubarak.

Addendum 26 01 : Sept personnes ont trouvé la mort vendredi dans des heurts entre des manifestants hostiles au pouvoir islamiste et des forces de l’ordre en Égypte. Ces affrontements ont eu lieu alors que le pays fête le deuxième anniversaire du début du soulèvement – le « jour de la Révolution »- qui a renversé Hosni Moubarak. Six personnes sont mortes à Suez et une à Ismaïliya (nord-est). Plus de 450 personnes ont été blessées dans douze gouvernorats, selon le ministère de la Santé, qui n’a pas donné de décompte entre manifestants et policiers.

Le Point

17h36 – Des manifestants attaquent plusieurs bâtiments officiels

17h00 – Au moins 110 manifestants blessées. Cent-dix personnes au moins ont été blessées dans les manifestations contre le pouvoir du président islamiste Mohamed Morsi, au deuxième anniversaire du soulèvement qui fit chuter son prédécesseur, Hosni Moubarak.

15h00 – Gaz lacrymogènes à Alexandrie et Suez. La police a fait usage de gaz lacrymogènes contre des manifestants à Alexandrie (nord) et Suez (nord-est), selon des témoins. [...]

14h30 – Des milliers de manifestants place Tahrir. Au deuxième anniversaire du soulèvement populaire qui a renversé Hosni Moubarak, des milliers de personnes ont commencé à se rassembler dès le matin sur l’emblématique place Tahrir du Caire, où d’autres avaient passé la nuit.

Objectif : réclamer une « nouvelle révolution » contre le président Mohamed Morsi et une « vraie démocratie ». C’est l’opposition, composée de mouvements en majorité de gauche et libéraux, qui avait appelé à défiler à travers tout le pays contre le président et les Frères musulmans, avec les mêmes mots d’ordre qu’il y a deux ans : « Pain, liberté, justice ».

BFM

Commentaires (14)