Plein ecran

Les États-Unis jouent les pères Noël dans le Pays de Gex

Jan
2013

L’éclat de rire de Lashawn, un an, qui joue avec le canard en plastique qu’il a reçu. L’émerveillement d’Hilma, quatre ans, quand elle ouvre son paquet et découvre sa poupée. La question de Noah Mohammed, cinq ans, à sa maman : « Je peux l’ouvrir ? ». « Oui, mais seulement si tu me promets de bien travailler à l’école », répond la jeune Sénégalaise. Pour ces parents, qui étaient ou sont encore sans-papiers, c’est un soulagement de voir leurs enfants heureux.

Hebergeur d'image

Mercredi après-midi, le Cimade du Pays de Gex (Comité inter-mouvements auprès des évacués, une association nationale qui se consacre à l’accompagnement des étrangers migrants) organisait un goûter et une distribution de cadeaux. […]

Un goûter était également organisé. Un morceau de gâteau à la main, la petite Makbule reste très sérieuse. Trop peut-être, pour une fillette de 4 ans et demi. Sa maman, Muhteber, est arrivée de Turquie en 2003.

Et depuis, elle et son mari sont en cours de régularisation. Un quotidien difficile. Heureusement, ils sont aidés dans leurs démarches administratives par le Cimade et par Émilie, 28 ans, leur belle-sœur, qui a connu cette situation avec son mari (le frère du mari de Muhteber).

« La peur est quotidienne, raconte-t-elle. Être toujours enfermé à la maison, avoir peur même quand on fait les courses, ce n’est pas facile » raconte-t-elle. […]

Le Dauphiné Libéré

Merci à Mielrubis

Belgique : "Enfants de façade", une nouvelle technique d'immigration
Angleterre : quatre «justiciers de l'Islam» arrêtés

Commentaires

Accueil
Menu
X