Plein ecran

Immigration, islam, autorité, racisme anti-blanc : Le Monde publie une étude explosive (màj)

Jan
2013

Addendum 26/01/13

« Cette étude, elle dit quoi ? Elle dit que les Français pensent comme nous », a souligné la présidente du FN, parlant d’un « bond spectaculaire » de « nos idées ». – Marine Le Pen

TF1 News

_________________________________

Addendum 25/01/13

Youssef Seddik est philosophe et anthropologue de l’islam. [...]

« La société française a intérêt, avec 25 millions de musulmans sur le Vieux Continent, à pacifier les choses. [...] Tout criminel, musulman, juif ou catholique doit être regardé de manière pénale et non pour ses convictions. Pour moi, c’est le socle d’une pédagogie que les Européens doivent absolument mettre en place, pour la paix de leurs enfants. »

Le Figaro

_________________________________

« Une opinion française xénophobe ! voilà ce qui ressort de ce sondage IPSOS » i>Télé

_________________________________

Le philosophe Abdennour Bidar, spécialiste de l’islam et de la laïcité, réagit au sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde, le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) et la Fondation Jean-Jaurès sur les nouvelles fractures de la société française ; sondage qui livre des résultats sans appel sur la perception qu’ont les Français de l’islam. [...]

« Si, face à ces nouveaux chiffres, les musulmans une fois de plus parlent de stigmatisation, et invitent à ne pas faire d’amalgame entre une certaine radicalité minoritaire et l’islam modéré, il s’agira une nouvelle fois d’une réaction de déni et d’auto-déresponsabilisation. » – Abdennour Bidar

Le Monde (Merci à Centurion)

_________________________________


(…) un Français sur deux considère aujourd’hui que « le déclin de la France est inéluctable », en matière économique comme dans le domaine culturel. Mais ils sont plus nombreux encore – trois sur cinq – à voir dans la mondialisation « une menace pour la France » et à juger que « la France doit se protéger davantage du monde d’aujourd’hui ».

« Les crispations alarmantes de la société française »
Le Monde

(…) Mais cette enquête va plus loin. Elle dresse du pays un portrait beaucoup plus sombre. Sur bien des points, en effet, la société française semble taraudée dans ses profondeurs : elle glisse de la défiance au rejet, de l’inquiétude à l’anxiété, du repli sur soi à la peur de l’autre, du pessimisme au catastrophisme. (…) Cette crispation est, à la fois, autoritaire et identitaire.

 « La religion musulmane fait l’objet d’un profond rejet de la part des Français » Le Monde

« Les ingrédients du populisme sont là et dépassent l’électorat de Marine Le Pen » Le Monde