Plein ecran

Marine Le Pen : « L’odeur du sang excite BHL » (vidéo)

Jan
2013

Marine Le Pen sur l’intervention militaire française au Mali (17/01/13)

Rappel des dernières déclarations de BHL sur le Mali et Marine Le Pen :

“Les terroristes n’ont pas de frontières. Les démocrates ne doivent pas en avoir non plus. Le poison, le vrai poison, c’est le souverainisme. Et je suis heureux que Hollande, comme Sarkozy, l’ait compris. La Libye a fait précédent, le Mali fera jurisprudence.

“Toutes proportions gardées, et sans comparer, naturellement, l’incomparable, même raisonnement. Marine Le Pen présidente, ce serait un coup dur pour la République, une atteinte à la démocratie, une sorte d’état d’exception institué. Ce serait, la guerre en moins, l’équivalent de Philippe Pétain investi par l’Assemblée du Front populaire.

BHL, La Règle du Jeu, 16/01/13