Plein ecran

« Les jeunes Français d’origine maghrébine » et des « élus d’extrême gauche » accusés d’antisémitisme par les Juifs de Lyon

Jan
2013

La communauté juive, qui compte entre 30000 et 40000 membres dans l’agglomération lyonnaise, vit dans l’angoisse depuis l’affaire Merah. Crachats, insultes, provocations et altercations seraient réguliers. Le nombre d’actes antisémites constatés à Lyon en 2012 confirme la “situation malsaine” décrite par de nombreux acteurs.

Les associations juives visent particulièrement les jeunes Français d’origine maghrébine, qui seraient manipulés par des associations de soutien au peuple palestinien et certains élus d’extrême gauche. Enquête sur un sujet sensible….

Tribune de Lyon