Commentaires mis en avant (2)

  • Bon !!! J’y suis en Guyane et ma compagne exerce dans le domaine de la santé… il lui arrive de voir des gamines de 13/14 enceintes… et qui en sont à leurs second et même troisième bébé!!! De plus à St Laurent vous avez d’un côté le Surinam avec des prestations = zéro… et de l’autre la FRANCE avec toute ses belles prestations! Les gents du fleuve ne connaissent pas les frontières… puisqu’il y a ce qu’il faut on vient accoucher à St Laurent du Maroni de petit français… quand les allocation sont versées sur les compte on voit arriver des commissionnaires avec des piles de cartes bleues devant les DAB…
    Une fille plus tôt elle a un bébé, plus tôt elle rapporte des allocations… ce n’est donc pas près de cesser!!! Je dirait même que ça arrive aussi en métropole!

  • J ai vécu un an dans cette ville en travaillant dans le milieu hospitalier.
    Situation trés particuliére;
    Considérez que cet endroit et le fleuve au dessus sont un morceau d’Afrique du… 18é siécle. Avec l’interférence de la médecine du 21é siécle accessible à tous et une prise en charge sociale égale à celle existant en métropole.
    Les populations concernées sont les « noirs marrons ». C’est à dire des descendant d’esclaves africains échappés des plantations hollandaises du Suriname. Libres ils ont recréé pendant 3 siécles un véritable melting-pot africain en amont du fleuve. (lassés de leur courir aprés et de subir leurs razzias, les hollandais leur avaient accordé une zone de territoire entre jungle et rivières).
    Au grès de la guerre civile au Suriname à la fin des années 80, une bonne partie s’est réfugiée autour de St Laurent, coté français… pour ne jamais vouloir en repartir. Et depuis vue leur natalité explosive on galope pour construire un nouveau collége-lycée tous les 3 ans et on arrose tout le monde d’allocations diverses pour vivre.
    Mère à 14 ans? Je n’ai jamais réussi à faire la part entre le rôle des traditions (polygamie, prestige pour les hommes selon le nombre de rejetons) et l’effet d’aubaine du système français.
    Mais on m’a un jour dit que la majorité sexuelle des filles était traditionnellement établie à 35 kilos… à peu prés.

Commentaires (58)