Plein ecran

Homophobie, sacerdoce des femmes : «L’Eglise catholique, au mépris du droit»

Jan
2013

Eric Fassin, sociologue (université Paris-VIII), dénonce «l’homophobie» de l‘Eglise et l’impossibilité du sacerdoce des femmes qu’il considère comme des «discriminations».

L’Eglise catholique est-elle homophobe ? Ce sera aux tribunaux d’en juger, dès qu’un séminariste alsacien ou mosellan, écarté de la carrière ecclésiastique, aura porté plainte contre une telle discrimination dans l’emploi.

Dans un pays où nul ne s’avoue homophobe (ou presque), a-t-on le droit de s’interroger sur l’homophobie de l’Eglise catholique sans se voir taxé aussitôt d’une intolérance moyenâgeuse ? […] De fait, les évêques français se sont opposés à la pénalisation de l’homophobie. Quant au Vatican, il revendique ouvertement, dans une instruction de 2005, d’écarter les homosexuels du sacerdoce.

Or les actes – également défendus aux prêtres hétérosexuels – ne sont pas seuls visés, mais aussi les «tendances» : «L’Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées, ne peut pas admettre au séminaire et aux ordres sacrés ceux qui pratiquent l’homosexualité», ni bien sûr ceux qui «soutiennent ce qu’on appelle la culture gay», mais surtout ceux qui «présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées». [….]

Ce pourrait être l’occasion de contester une autre exclusion, tellement familière que la justice oublie de s’en soucier : les femmes sont interdites de sacerdoce. Peut-être le Vatican aura-t-il intérêt à moins se mêler de politique, s’il ne veut pas qu’en retour l’Etat se mêle davantage de ses affaires. Il faut rendre à César…

Le Monde



Cliquez pour accéder au site