Corée: la banque centrale veut plus d’immigration

Le gouverneur de la Banque centrale de Corée du Sud a estimé nécessaire d’assouplir la politique d’immigration et de faire rentrer plus de travailleurs étrangers dans son pays, dont l’économie risque de souffrir du vieillissement de la population.

Après des années de politique familiale visant à réduire le nombre des naissances, dans un pays alors ruiné par la guerre de Corée (1950-1953), la Corée du Sud est désormais confrontée à un des taux de fertilité les plus bas du monde.

En 2011, le taux de fertilité –nombre d’enfants nés par femme lors de ses années fertiles– était de 1,01, contre une moyenne de 1,71 pour la moyenne des pays de l’OCDE.

Une solution serait l’adoption de « politiques tournées vers l’avenir et l’ouverture aux immigrants », selon le gouverneur.

Lire l’article intégral

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (52)