Le viol pousse des Syriennes à fuir

Jan
2013

Le viol est une principales raisons qui pousse des femmes et des jeunes filles syriennes à fuir leur pays, selon l’organisation International Rescue Committee (IRC).

Le viol est un « phénomène important et inquiétant de la guerre civile en Syrie », estime l’IRC, ONG basée aux Etats-Unis, dans un rapport publié lundi et intitulé « Syrie: une crise régionale ». « Au cours de trois enquêtes réalisées par l’IRC au Liban et en Jordanie, des Syriens ont cité le viol comme raison principale de leur fuite du pays avec leur famille », a indiqué l’ONG dans son rapport, appelant à agir d’urgence.

« Beaucoup de femmes et de filles ont raconté avoir été attaquées en public ou chez elles, en général par des hommes armés. Ces viols, parfois collectifs, se déroulent souvent sous les yeux de membres de la famille », selon l’IRC. [...]

Le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a indiqué vendredi que le nombre de réfugiés syriens enregistrés dans les pays voisins et en Afrique du Nord avait augmenté de plus de 100.000 entre le 11 décembre et le 11 janvier, pour dépasser les 600.000.

Le Figaro