Le France craint une vague de terrorisme noir

Les Maliens islamistes radicaux sont le nouveau cauchemar des services de sécurité français. Le juge Trévidic pense que la crise sahélienne donne une illustration percutante de la menace terroriste.

Il se réfère aux déclarations de la France pour une intervention militaire au Sahel susceptible d’exacerber le sentiment anti-français.

Jusqu’à présent, ajoute-t-il, le racisme des chefs terroristes arabes et afghans a empêché l’apparition de djihadistes noirs. Mais la donne a changé avec la situation au Mali (…)

L’Expression

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (93)