Plein ecran

La surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine et africaine sub-saharienne (rediff)

21/04

[rediff janvier 2013] [extraits] Selon Jean-Claude Sommaire, ex-secrétaire général du Haut Conseil à l’intégration, il faut prendre en compte la « surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine et africaine sub-saharienne » en concevant des interventions spécifiques en matière éducative et sociale, dans le cadre d’un nouveau modèle français d’intégration n’ignorant plus le fait communautaire.

(…) « Depuis le début des années 80 notre pays connaît régulièrement, dans les quartiers en difficulté, des moments de violences urbaines auxquels les gouvernements successifs se sont efforcés, sans grand succès jusqu’à maintenant, de porter remède. Cette situation s’est aggravée ces dernières années.

Dans tous les quartiers sensibles et au-delà, les incivilités et la petite délinquance sont restés à un niveau élevé, les incendies de voitures et de bâtiments publics ou privés n’ont pas régressé et les violences à l’égard des personnes ont augmenté.

Ces violences et cette délinquance, dont il n’est plus possible d’ignorer que les auteurs sont très souvent d’origine maghrébine et, de plus en plus, africaine sub-saharienne, témoignent de la crise du « modèle d’intégration ».

Rue 89

Relire : Eric Zemmour condamné pour provocation à la haine raciale