Plein ecran

Camps de Roms : des habitants exaspérés à Ris-Orangis

Jan
2013

Deux pétitions d’habitants de Ris-Orangis ont atterri sur le bureau du maire, Stéphane Raffalli (PS). Le motif? Les Roms et leur implication supposée dans des délits. A la résidence du Centre, située à quelques centaines de mètres d’un bidonville, presque tous les habitants ont signé. « Nous dénombrons de plus en plus de petits larcins.

(Photo d’illustration prise à Vigneux sur Seine le 3 janvier)

Les Rissois se sentent de plus en plus en insécurité », clame la pétition. La gardienne de la résidence n’en « peut plus ». « Nous retrouvons les poubelles éparpillées, des vélos disparaissent… L’autre jour, j’ai attrapé une gamine en train de voler une poussette dans les étages, je l’ai mise dehors! » La police reste prudente. « Il y a une augmentation des délits, note un policier.

Le Parisien



Cliquez pour accéder au site