Les 50 pays où la foi coûte le plus

Publié tous les ans par l’association Portes Ouvertes, l’index mondial de persécution liste les 50 pays où les chrétiens subissent le plus de pression en raison de leur foi. La situation se dégrade du fait de la montée de l’intégrisme islamique.

Dossier complet de l’index mondial de persécution  

Pour la 11 e année consécutive, la Corée du Nord occupe la première place des pays les plus intolérants à l’égard des chrétiens. « La simple possession d’une bible peut conduire toute une famille en camp de travaux forcés », a dénoncé Claire Lacroix, coordinatrice pour la France de l’index mondial de persécution en présentant le triste classement hier à Strasbourg (le siège français de l’association est à Ost- wald).

Parmi les dix premiers pays, « huit sont à majorité islamique » et cinq nouveaux font leur entrée dans l’index, « tous en Afrique subsaharienne, où une étape a été franchie avec l’aide de l’Arabie saoudite et la chute du régime libyen » : le Mali, directement à la 7 e place, la Tanzanie, le Kenya, l’Ouganda et le Niger. « C’est le reflet d’un islamisme de plus en plus radical et violent » qui est la tendance marquante des dernières évolutions. Parallèlement,

l’hiver chrétien, déjà observé l’année dernière, se confirme dans les pays qui ont connu des révolutions arabes


(Syrie où les chrétiens sont considérés par les rebelles comme des partisans du régime, Libye, Égypte, Tunisie).

Globalement, la persécution des chrétiens dans le monde augmente.

Et si certains pays descendent dans la liste (Égypte, Iran, Ouzbékistan), « c’est parce que la situation s’est aggravée dans d’autres pays ».

La Chine en net progrès, la Turquie* sortie de l’index.

Seul élément positif, l’amélioration dans les anciens pays communistes d’Asie du sud-est avec une Chine en net progrès. La Tchétchénie, la Turquie, Cuba, la Biélorussie et le Bangladesh sont sortis de l’index.

(…)

Source  DNA

Commentaires (83)