Plein ecran

Cambriolages : 30 vols par jour dans l’aire marseillaise

Jan
2013

11 000 faits chaque année. La justice dénonce une « problématique nouvelle »

De l’aveu du secrétaire général du parquet de Marseille, Jérôme Bourrier, c’est « une problématique nouvelle sur Marseille ». Une manière de fléau qui menace. Il l’a martelé vendredi à l’audience du tribunal correctionnel, alors que les magistrats étaient en train de juger un de ces cambrioleurs au profil type.

Dossier symbolique que celui qui a donc été jugé vendredi avec la comparution de Hassan Razzouq, un jeune en Cap de plaquiste en lycée professionnel. Les bras croisés, il a répondu d’une molle voix aux questions du tribunal présidé par Estelle de Revel. « Comment avez-vous choisi cet appartement ? » a demandé le magistrat. « On n’a pas réfléchi ! » a-t-il répliqué. Quant au juge Alain Sobrero, toujours prompt à poser les questions pertinentes, il a tenté d’en savoir davantage sur les motivations de ce cambriolage : « Qu’est-ce que vous comptiez faire de cette console de jeux ? Vous n’avez pas songé que vous alliez peut-être priver un enfant ? » « Je comptais la revendre »,a répondu le prévenu.