Mariage gay : le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem a voulu faire supprimer un sujet de BFM (Vidéo)

Jan
2013

Sondage sans appel sur le site du Figaro :

Najat Vallaud-Belkacem a-t-elle eu raison d’aller promouvoir le mariage homo dans un collège ?

Vous avez été 34.299 participants.
Oui : 8.12%
Non : 91.88%

——————-

Un membre du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem a demandé au site de BFMTV de retirer un sujet sur la porte-parole du gouvernement.

Le site de la chaîne écrit ce lundi 7 janvier que les services de communication de NVB ont « réclamé auprès de BFMTV.com la suppression de la vidéo du reportage ». (…)

Le Lab

Addendum du 6/01

La polémique a été évoquée par France 2 à 13 heures :

————————-

Mise en cause, entre autres par Christine Boutin, Najat Vallaud-Belkacem se défend de tout « prosélytisme » sur le mariage homosexuel :

La ministre a donc tenu à remettre la vidéo dans son contexte et s’est défendue de tout « prosélytisme » le même-jour sur France Info.

LeLab Europe 1

Addendum du 5/01

Le syndicat de l’enseignement privé Fep-CFDT a exprimé son soutien aujourd’hui à la mise en garde du ministre de l’Education Vincent Peillon concernant le débat sur le mariage homosexuel dans les établissements catholiques. Cet appel au débat se justifie d’autant moins que l’enseignement catholique «a toujours montré jusqu’ici que la politique éducative et sexuelle n’était pas sa tasse de thé», note M. Moreau, chargé de communication du Fep-CFDT, majoritaire chez les enseignants du privé..

Un autre syndicat d’enseignants du privé, Spelc-fed, a renvoyé dos à dos le ministre de l’Education et le secrétaire de l’enseignement catholique. [...]

Le Figaro (Merci à Alonzo Goguenot)

 

«La laïcité c’est un principe de la République» et «chacun doit y veiller», a déclaré le chef de l’Etat, interrogé par la presse lors d’un déplacement dans l’Eure. «La laïcité c’est le respect des consciences. Nous devons faire en sorte que toutes les sensibilités soient respectées, que toutes les religions puissent être pratiquées mais en même temps il y une règle qui s’appelle la vie commune et il y a un principe qui s’appelle la neutralité de l’Etat et notamment dans les établissements d’enseignement sous contrat comme dans les établissement du service public», a ajouté Hollande.

Le Figaro

Ce bel énoncé sur la neutralité dans l’enseignement n’a pas empêché Najat Vallaud-Belkacem d’aller dans une école publique, avec pour mission « de convaincre, même les plus jeunes », nous apprenait BFM :

(Vidéo mise en ligne sur la chaîne officielle de BFM sur Dailymotion, le 16/10/2012)

———————-

A une semaine de la manifestation contre le «mariage pour tous», prévue le 13 janvier à Paris, le ministre de l’éducation, Vincent Peillon, rappelle à l’ordre l’enseignement catholique.

M. Peillon craint que ces débats ne laissent s’insinuer ici ou là quelques relents d’homophobie.

M. Peillon a annoncé au Monde l’envoi à ses recteurs d’un courrier leur enjoignant d’observer «la plus grande vigilance» en ce qui concerne les établissements privés scolarisant 2 millions d’enfants, quasiment un jeune sur cinq.

«Il ne me semble pas opportun d’importer dans l’école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu’en adressant une lettre aux chefs d’établissement, le secrétaire de l’enseignement catholique a commis une faute», déclare le ministre.

M. Peillon a ajouté : «Je ne veux pas raviver la guerre scolaire. Et suis très respectueux du caractère propre de l’enseignement catholique. Mais, en retour, cet enseignement, qui est sous contrat avec l’Etat, doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun. Il est du devoir de l’Etat d’être garant du respect de ces principes.» [...]

Le Monde (Merci à Zatch)